Voilà une idée originale du Canadien Derek Hatfield, concurrent malheureux du Vendée Globe, lue dans la lettre d’information de Scuttlebutt Europe. Son idée ? Mettre aux enchères une place de co-skipper à bord de son 60 pieds Spirit of Canada pour convoyer le bateau d’Hobart, où il a terminé son Vendée Globe, jusqu’en Europe en passant par le Cap Horn…

 

 (© photo Jean-Marie Liot/DPPI/Vendée Globe)

 

Mis au tapis par une énorme vague dans l’Océan Indien, Derek a dû abandonner à Hobart à cause de deux barres de flèches cassées le 28 décembre dernier. Le bateau sera prêt à naviguer en février. Derek explique son idée originale : « Nous avons étudié plusieurs options pour rapporter le bateau en France. Notre budget est très limité et quelqu’un m’a suggéré qu’on pourrait lever des fonds avec une enchère pour une navigation hauturière jusqu’en France. Je sais que de nombreux navigateurs adoreraient pouvoir naviguer dans les mers du sud, passer le cap Horn et franchir l’équateur. C’est une opportunité unique de faire tout ça sur un 60 pieds IMOCA parfaitement équipé pour le Vendée Globe. Nous essayons de savoir si cette opportunité peut intéresser du monde, et si oui, nous mettrons aux enchères le poste de co-skipper. Le meilleur enchérisseur pourra décider de faire tout le convoyage ou de s’arrêter dans un certain nombre de ports sur la route. »

 

Avis donc aux amateurs intéressés par cette opportunité unique de franchir le Cap Horn sur un 60 pieds IMOCA. Reste à savoir le prix de base… Vous pouvez contacter directement Derek Hatfield : derek@spiritofcanada.net