Skip to Content

Monthly Archives: mars 2009

23 ans et bourré de talent !

Par

 Retenez bien ce nom – et ce visage – car Adam Minoprio est certainement un futur très grand du match-racing. La semaine dernière à Marseille, le “gamin“ a sorti successivement en phases finales Ed Baird, le barreur d’Alinghi, defender de la Coupe de l’America, puis deux Français à domicile, Damien Iehl et Mathieu Richard pour remporter le Marseille International Match Race, la première épreuve de la saison du World Match Racing Tour. Voir cette vidéo de la dernière manche.

 

Ce jeune skipper n’a pas froid aux yeux et sait déjà parfaitement gérer la pression. (© D.R.)

 

Et devinez d’où nous vient ce nouveau phénomène ? De Nouvelle-Zélande, bien sûr ! Tout comme avant lui Russell Coutts, Chris Dickson et Dean Barker, tous champions du monde de match-racing par le passé. Ce petit pays d’à peine plus de 4 millions d’habitants – l’équivalent de la Bretagne ! – est une pépinière de rugbymen et de champions de voile. Et bien qu’aux antipodes, ce pays, magnifique à mon sens, mérite vraiment le détour. Surtout pour les passionnés de voile et de grands espaces…

Norbert, ce héros !

Par

 Voilà, ce 6e Vendée Globe s’est achevé dimanche avec l’arrivée de l’Autrichien Norbert Sedlacek en 11e position après 126 jours de mer. Il est au passage le premier Autrichien à boucler le Vendée Globe. Je suis vraiment très admiratif de ce que vient de réaliser Norbert, seul amateur de cette 6e édition avec l’Américain Rich Wilson.

 

Norbert nous a en plus gratifié d’une des plus belles images du Grand Sud de ce Vendée Globe (©Norbert Sedlacek/Nauticsport-Kapsch/Vendée Globe)

 

Imaginez. Il était conducteur de tram à Vienne, en Autriche, où il n’y a pas la mer. Certes, à l’instar de la Suisse, il y a des lacs, des chantiers nautiques et ça navigue aussi – beaucoup moins qu’en Suisse néanmoins. Mais ce n’est pas du tout dans la culture autrichienne. Alors, un Autrichien qui se lance dans le Vendée Globe, la plus extrême des courses en solitaire, c’est un peu comme si un conducteur de métro parisien projetait de participer à l’Iditarod, la plus longue et difficile course de chiens de traîneau à travers le Canada. Un sacré pari !

 

Et un pari réussi pour Norbert qui, malgré son échec en 2004, s’est accroché pour financer lui-même une grande partie de son projet. Pour l’histoire, Norbert avait déjà réalisé un tour de l’Antarctique en croisière. C’est là que lui est venue l’idée du Vendée Globe. De retour en Autriche, il ouvre un magasin d’accastillage à Vienne baptisé Nauticsport. Après 2005, il entreprend de modifier et consolider son monocoque en aluminium. Son fils travaille sur le chantier en Vendée et lui fait des allers-retours régulièrement. Grâce à de généreux Vendéens, devenus des amis, il a pu se loger, réparer son bateau, apprendre le français et… accomplir son rêve !

 

En arrivant, dimanche, par une magnifique journée annonciatrice du printemps, il a eu le droit lui aussi aux honneurs de la foule dans le chenal des Sables. Bravo Norbert !

 

MAJ 17/03 : à voir cette petite vidéo sympa qui résume la course et l’arrivée de Norbert

 

La bonne saison ?

Par

 Le World Match Racing Tour devait débuter aujourd’hui à Marseille par le Marseille International Match Race. Mistral oblige, les premiers matchs sont reportés à demain.

 

Sébastien Col et Mathieu Richard sont nos deux meilleures chances sur le circuit. Seb est actuellement n°1 Mondial et Vice-Champion du Monde en titre. Mathieu était quant à lui Vice-Champion du Monde l’année d’avant, en 2007, et 3e en 2008. A chaque fois, nos deux frenchies ont échoué à quelques points du Britannique Ian Williams, double Champion du Monde.

 

2009 sera-t-elle la bonne année pour les Français ?

 

Dix épreuves sont programmées de Marseille à la Monsoon Cup en Malaysie début décembre. Si une des cinq équipes de France engagées l’emporte, laquelle sera la première Championne du Monde ? Les équipages de Sébastien et Mathieu sont évidemment les mieux placés. Mais il ne faut pas oublier celui de Philippe Presti, actuellement 6e du classement ISAF, celui de Damien Iehl, 7e ISAF, ni celui de Pierre-Antoine Morvan, 13e ISAF.

 

A Marseille, nos cinq Français auront fort à faire face à Ian Williams, Paolo Cian (n°4), Torvar Mirsky (n°5), Bjorn Hansen, Adam Minoprio, Ian Ainslie et Ed Baird, le barreur d’Alinghi.

 

Au-delà du match dans le match entre Seb Col et Mathieu Richard pour le titre, il ne faut pas oublier un petit enjeu parallèle qui oppose K-Challenge et Team French Spirit. Col étant le barreur de K, et Presti et Richard ceux de French Spirit. Si les Suisses gagnent le procès en appel et que la 33e Coupe de l’America a lieu l’année prochaine, les premiers résultats lors des épreuves du World Match Racing Tour peuvent peser dans la balance auprès de potentiels sponsors. 

Multicartes

Par

 Pour ceux qui se demanderaient ce que fait Loïck Peyron depuis qu’il a quitté Gitana, sachez qu’il ne s’ennuie pas une minute… Le voici à la barre de l’Alphéna One, hier, devant Larmor-Plage.

 

J’ai retrouvé mon camarade de la Coupe de l’America (nous commentions ensemble les matchs sur Canal Plus) le temps d’essayer ce nouveau day-boat. Que faisait-il là me direz-vous ? Eh bien, il est associé depuis un an au chantier Alphéna et apporte ses conseils éclairés et son savoir-faire pour la réalisation de ce bateau original, une sorte de cabriolet des mers. C’est l’une des multiples occupations de Peyron qui a aussi un calendrier de régates bien chargé cette année, surtout en multicoque, en Décision 35 et en Extreme 40 avec Oman Sail.

 

Bruno Mottet, fondateur avec Hugues Marécaille, d’Alphéna Yachts, me confiait lundi son bonheur d’être associé à Peyron. « T’imagines aller acheter une voiture et faire un tour avec Alain Prost ? » me dit-il en comparaison. C’est ce qui est arrivé à d’heureux futurs propriétaires samedi dernier qui ont pu naviguer sur l’Alphéna One avec Peyron.

 

PS : vous retrouverez bien évidemment l’essai de ce bateau dans un prochain numéro de Voiles et Voiliers, ainsi que la vidéo de l’essai  et des photos complémentaires sur le site www.voilesetvoiliers.com !