Retenez bien ce nom – et ce visage – car Adam Minoprio est certainement un futur très grand du match-racing. La semaine dernière à Marseille, le “gamin“ a sorti successivement en phases finales Ed Baird, le barreur d’Alinghi, defender de la Coupe de l’America, puis deux Français à domicile, Damien Iehl et Mathieu Richard pour remporter le Marseille International Match Race, la première épreuve de la saison du World Match Racing Tour. Voir cette vidéo de la dernière manche.

 

Ce jeune skipper n’a pas froid aux yeux et sait déjà parfaitement gérer la pression. (© D.R.)

 

Et devinez d’où nous vient ce nouveau phénomène ? De Nouvelle-Zélande, bien sûr ! Tout comme avant lui Russell Coutts, Chris Dickson et Dean Barker, tous champions du monde de match-racing par le passé. Ce petit pays d’à peine plus de 4 millions d’habitants – l’équivalent de la Bretagne ! – est une pépinière de rugbymen et de champions de voile. Et bien qu’aux antipodes, ce pays, magnifique à mon sens, mérite vraiment le détour. Surtout pour les passionnés de voile et de grands espaces…