Incroyable… C’est une information passée totalement inaperçue sur le web, à part sur notre site voilesetvoiliers.com (à lire ici). Et encore – j’avoue – il faut la chercher un peu !

 

Ainsi, après les kite surf de Sébastien Cattelan et d’Alex Caizergues (toujours détenteur du record absolu avec 50,57 nœuds), les Australiens Simon McKeon et Tim Daddo sont les premiers à passer le mythique mur des 50 nœuds sur un “voilier“. Ou plutôt un engin de vitesse baptisé Macquarie Innovation et assimilé à un voilier.

 

Ce n’est pas rien tout de même !

 

Depuis le temps que des marins s’étaient mis en quête de ce graal. A commencer par Alain Thébault qui présentait il y a quinze jours en Suisse les plans de son hydroptère.ch, sorte de modèle réduit expérimental de l’hydroptère maxi sensé s’attaquer aux records océaniques. En attendant, Thébault vient de se faire souffler sous le foil pour la deuxième fois cette vitesse symbolique des 50 nœuds. D’abord par un kite, maintenant par un voilier. Dur pour celui qui y consacre sa vie depuis plus de 25 ans.

 

Alors, après le kite surf et le voilier, reste plus que la planche à voile… Antoine Albeau, qui a détenu pendant quelques mois le record l’année dernière avec 49,09 nœuds, aura sûrement à cœur d’être le premier windsurfer à rejoindre ce club fermé des “50“ (ou Fifty, ça sonne toujours plus branché en anglais !) et, pourquoi pas, ravir une nouvelle fois le record absolu… Vas-y Antoine, on compte sur toi pour être le prochain “Fifty“ !