Après une visite au chantier Marsaudon à Lorient (à lire dans cette info à la hune) où se construit le trimaran 50 pieds Prince de Bretagne d’Hervé Cléris (dessiné par Nigel Irens et Benoît Cabaret), il est amusant et étonnant de retourner à St-Philibert voir les différences d’options architecturales entre ces deux nouveaux trimarans. A quelques centaines de mètres du chantier Marsaudon à Lorient se trouve celui de François Robert (FR Nautisme) qui a construit les flotteurs d’Actual. Livrés mi-juin, ils ont été fixés récemment aux bras de liaison, ce qui donne enfin l’image d’un trimaran comme vous pouvez le voir ci-dessous…

 

La fixation des flotteurs est un exercice de grande précision réalisé au millimètre près.

 

Le bel oiseau prend vraiment forme. Et l’on peut observer sur la deuxième image ci-dessous, le petit redan sur les flotteurs, façon hydraplaneur dont Guillaume Verdier, l’architecte d’Actual, était également l’architecte. Il ne manque à Actual plus qu’un mât, de l’accastillage beaucoup de finitions et ce nouveau multicoque pourra toucher l’eau pour la première fois au mois d’août. D’ici là, Yves aura annoncé son co-skipper pour la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné dans moins de quatre mois… Il me reste à aller jeter un œil au Crêpes Whaou ! 3 de Franck-Yves Escoffier pour découvrir quelles voies architecturales VPLP et lui ont prises. La confrontation entre ses trois nouveaux spécimens s’annonce passionnante…

 

Outre l’esthétique originale, ce petit redan de chaque côté du flotteur est sensé donné de l’appui dans la vague et augmenter d’un coup le volume du flotteur.