Il n’y a pas que des trimarans de 50 pieds en construction actuellement. Depuis début janvier, le Gitana Team s’évertue à rallonger de 60 à 77 pieds son trimaran Orma vainqueur de la Route du Rhum 2006 aux mains de Lionel Lemonchois. Cela se passe à St-Philibert (en face de La Trinité-sur-Mer) juste à côté de la construction du 50 pieds Actual d’Yves Le Blévec.

 

 

© photo : LLB. Gros chantier sur Gitana 11 en vue de la Route du Rhum 2010.

 

Bien qu’il y ait d’autres projets, il semblerait que ce soit actuellement le seul 60 pieds Orma en cours de modification pour la prochaine Route du Rhum désormais réouverte à toutes tailles de multicoques. Un agrandissement dont le but est donc de pouvoir rivaliser entre autres avec les maxi-multicoques Groupama 3 et Sodeb’O de Franck Cammas et Thomas Coville. Mais ce ne sera pas Lionel Lemonchois à la barre.

 

En dix ans, Gitana ne s’est pas illustré qu’en remportant la Route du Rhum en multicoque et deux transats en monocoque avec Peyron. L’équipe du baron s’est aussi fait remarquer par la valse des skippers qui se sont succédé à la barre des cinq multicoques de l’écurie. Six marins différents en moins de dix ans avec successivement Thierry Duprey du Vorsant, Lionel Lemonchois, Marc Guillemot, Fred Le Peutrec et à nouveau Lionel Lemonchois. Aujourd’hui, c’est au tour de Yann Guichard de prendre les commandes du trimaran “remasterisé“ du Gitana Team.

 

Pour faire simple – et pas trop cher ! – l’équipe du Gitana Team a tronçonné environ les six premiers mètres de l’étrave de la coque centrale pour les remplacer par une nouvelle étrave de 9 mètres. Un morceau réalisé par Thierry Eluère du côté d’Arcachon. Au même moment, à l’autre bout du monde, plus précisément à Tauranga en Nouvelle-Zélande, le chantier Southern Ocean Marine construisait deux nouveaux flotteurs dessinés par VPLP et très inspirés par Banque Populaire V avec des étraves inversées.

 

© photo : Yvan Zedda. Mise en place de la nouvelle étrave de 9 mètres de long greffée sur la coque centrale fin juillet. C’est à la mode, les étraves sont désormais inversées. Même celle de la coque centrale.

 

Le tout a été assemblé fin juillet à St-Philibert. La coque centrale a également été rallongée par l’arrière d’un bon mètre et renforcée au niveau de sa structure. Les bras aussi ont été renforcés, notamment le bras avant. Au passage, toute l’électronique et toute l’électricité ont été refaites.

 

Dernière nouveauté – et gros travail – la construction de deux nacelles de barre juste à l’extérieur du cockpit. Auparavant, le poste de barre se trouvait sur les bras arrière à mi-distance entre la coque centrale et le flotteur.

 

© photo : LLB. Les deux nacelles permettront à Yann Guichard de barrer en ayant tous les winches à portée de mains.

 

La mise à l’eau de ce “nouveau“ maxi-multicoque est prévue début septembre…