(Non, je ne fais pas de pub pour les billets SNCF !)

 

Mercredi matin, à Port-La Forêt, le nouveau Crêpes Whaou 3 de Franck-Yves Escoffier était le premier à toucher l’eau des trois nouveaux trimarans 50 pieds en construction. Le prem’s, donc. Le deuze sera Actual, le trimaran d’Yves Le Blévec le jeudi 20 août à la Trinité-sur-Mer et le der Prince de Bretagne fin août à Lorient. La course a déjà commencé…

 

Trois nouveaux trimarans de trois architectes différents, on ne pouvait rêver mieux. Comme j’ai suivi de près la construction d’Actual, et que je suis allé voir Prince de Bretagne fin juin, je ne pouvais manquer la mise à l’eau du plan VPLP de Franck-Yves Escoffier. Ça valait le détour tant ce nouveau tri 50 pieds a de la gueule.

 

 

Mis à part les bras, issus du même moule que le Whaou 2, tout est nouveau, et a demandé bien plus de temps de travail à l’équipe de VPLP que le précédent.

 

Au jeu des différences avec ses petits camarades, Whaou 3 présente des bras en X et du coup un rail circulaire à l’arrière, à l’image des 60 pieds Orma. La différence la plus marquante lorsqu’on se penche sur ce nouvel oiseau est le cockpit immense doté de deux moulins à café. A côté, celui d’Actual paraît minuscule, et celui de Prince de Bretagne, qui me paraissait grand devient moyen. A noter que Cléris n’a pas de moulin à café et Le Blévec en a prévu un seul.

 

 

La coque centrale est assez fine, à l’instar de celle d’Actual. Et comme Yves, Franck-Yves a opté pour trois safrans et une seule dérive plutôt que les deux safrans/deux dérives d’Hervé.

 

Dernier comparatif au niveau des tandems annoncés. Hervé Cléris et Franck-Yves Escoffier s’élanceront sur la Jacques Vabre avec leur boat captain, Christophe Dietsch pour l’un et Erwan Leroux pour l’autre. De sérieux régatiers puisque le premier a terminé 2e de la Mini Transat 99 en série et que le second a déjà couru la Transat Jacques Vabre en multicoque (4e sur Gitana X en 2005). De son côté, Yves Le Blévec a soigné son casting. Il vient d’annoncer qu’il embarquera Jean Le Cam… qu’on ne présente plus !

 

Ça annonce une belle bagarre pour arriver le premier à Puerto Limon, au Costa Rica, la nouvelle destination de la Transat Jacques Vabre en novembre. Et en l’absence des 60 pieds Orma, les feux de la rampe seront braqués sur la classe Multi50… Vivement novembre !