La Coupe de l’America n’a jamais autant alimenté l’actualité ces deux dernières années. Entre l’incroyable mât-aile de BOR 90 et la dernière proposition d’Alinghi de disputer la 33e Coupe à  Valence, voici quelques autres petites informations qui tournent autour du plus vieux trophée sportif.

 

- La dernière décision du juge, datant d’hier, impose de mesurer les multicoques en configuration régate, ce qui inclut le remplissage des ballasts. Cette décision correspond à une réclamation américaine.

 

- La Coupe à Valence en février : Oui, sauf si Alinghi gagne en appel contre la décision d’invalider RAK. En cas de victoire suisse en appel, la Coupe aura bien lieu dans les Emirats Arabes Unis.

 

- Les Règles de Course (Notice of Race) ont été publiées au même moment que l’annonce de Valence. Il est écrit que les matchs ne se disputeront pas avec plus de 15 nœuds de vent ni plus d’un mètre de vague. Des conditions qu’il faudra peut-être attendre longtemps à Valence en plein hiver…

 

- D’autre part, il n’est pas précisé où étaient mesurés les 15 nœuds de vent ni pendant combien de temps. 15 nœuds en rafale en tête de mât d’Alinghi 5 ou 15 nœuds de moyenne au niveau de l’eau ? Lors de la dernière Coupe, les limites de vent de 7 à 23 nœuds étaient mesurées à 10 mètres de hauteur, sur le bateau comité, et devaient correspondre à une moyenne sur une période de dix minutes.

 

- Quelles sont les chances de voir le match en février ? Pas 100% à mon avis. Entre l’appel d’Alinghi, le litige toujours en cours sur la prise en compte ou non des safrans pour mesurés la longueur à la flottaison, et tous les autres débats possibles, les probabilités que la justice repousse à nouveau l’échéance ne sont pas nulles.

 

- Si la Coupe avait bien lieu en février (Valence ou RAK peu importe), certains commencent déjà à anticiper l’avenir et la 34e édition. D’abord sur le choix du Challenger of Record, ensuite sur le lieu et enfin sur le support.

En cas de victoire des Suisses : il se dit que la Coupe pourrait rester en multicoque. Le lieu et le Challenger of Record donnent lieu à toutes les spéculations.

En cas de victoire des Américains : la Coupe reviendrait probablement sur des monocoques de 90 pieds comme prévu en 2007. Si Oracle se disait satisfait de Valence, il se pourrait qu’un circuit du type Louis Vuitton Trophy serve de sélection et que la finale de la Coupe de l’America se déroule quand même aux Etats-Unis. Quant au challenger of record possible, Artemis (l’équipe B d’Oracle, soit dit en passant) et Mascalzone Latino (Onorato est le seul à avoir ouvertement soutenu Ellison) sont les deux noms qui ressortent le plus.