Pour faire suite au post précédent et l’image de Google Earth montrant l’immense terrain de jeux des multicoques de la 33e Coupe de l’America, une question se pose régulièrement entre journalistes qui seront sur place à Valence. Comment suivre les régates de ces multicoques qui pourraient se retrouver à une trentaine de milles l’un de l’autre sur la première manche si chacun part d’un côté du plan d’eau et file sans virer jusqu’en lay-line ? Même si ce cas paraît peu probable, il n’empêche qu’il ne va pas être évident de suivre ses monstres qui filent à plus de 30 nœuds !

 

Option n°1 : le semi-rigide ultra puissant. Pas très confort, humide et franchement pas pratique pour prendre des notes.

 

Option n°2 : la vedette à passager montée sur foil comme on en voit sur les liaisons entre îles et continent. Mais y en aura-t-il sur place ?

 

Option n°3 : l’hélicoptère. Sûrement très sympa, mais un peu cher !

 

Option n°4 : le ballon dirigeable. Voilà peut-être la solution idéale !

 

En voici un déjà aux couleurs d’un des sponsors des Américains. Reste plus qu’à le faire venir d’Allemagne et le tour est joué, non ?

 

 

 

Dernière option : rester au centre de presse et regarder la télé !