Avec la publication vendredi des ébauches d’Instructions de Course et de Règles de Course, Alinghi a levé le voile sur quelques interrogations en suspend. Après lecture des deux documents, voici ce que j’en retiens :

 

- Les deux adversaires ne sont donc toujours pas mis d’accord pour disputer la 33e Coupe de l’America au meilleur des sept manches. Pour l’instant, on reste donc sur deux manches gagnantes.

 

- date des épreuves : 8, 10 et 12 février. Jours de réserve du 15 au 25 février. Départ prévu à partir de 10h00, et pas après 16h30 (heure locale). Un jour de semaine de repos obligatoire entre chaque régate terminée.

 

- parcours : banane pour la première manche. Soit un seul aller-retour jusqu’à une bouée située à 20 milles au vent. Total : 40 milles. Triangle olympique pour la deuxième manche. Chaque bord mesure 13 milles. Total : 39 milles. Si nécessaire, la troisième manche sera identique à la première.

 

- Aucun parcours ne peut être réduit. Le temps limite pour chaque manche est de 7 heures. Si aucun des deux concurrents ne franchit la ligne d’arrivée, la manche doit être recourue.

 

- La procédure de départ se décompose ainsi, en minutes : 10 – 6 – 5 – 3 – 0. Les deux multicoques devront entrer dans la zone de pré-départ entre la 5e et la 3e minute. Le Comité de Course signalera au plus tard au moment du signal d’attention (10 minutes) de quel côté les bouées du parcours doivent être contournées à l’aide d’un drapeau rouge ou vert.

 

- Les communications avec l’extérieur sont interdites pendant la course. Mais les instruments laser pour connaître les paramètres de cap et vitesse de son adversaire sont autorisés.

 

- Le nombre de bateaux accompagnateurs, notamment les bateaux météo, seront limités, sans autre précision pour l’instant, ainsi que leurs déplacements sur le plan d’eau.

 

Et voici les deux règles qui à mon avis peuvent engendrer le plus de reports, voire de litiges.

 

- La limite haute de vent est fixée à 15 nœuds, mesurés à 60 mètres de haut ! (il n’est pas précisé pendant combien de temps, ni si c’est une moyenne)

D’après un membre français de l’équipe d’Alinghi, depuis le 1er décembre, seulement deux journées étaient navigables dans ces conditions !

 

- « Règle 8.5 des IC : le Comité de Course peut annuler une manche avant que le premier concurrent ne franchisse la première marque s’il considère que le vent a basculé de façon permanente de 25° par rapport au vent initial au moment du départ » !

Imaginez la polémique si le Comité de Course annule une manche que domine BOR 90 !

 

Avec ces deux règles, on risque d’attendre longtemps les conditions idéales en Espagne.

 

Enfin, voici ci-dessous l’aire de jeux des deux multicoques, selon les Règles de Course, que je suis allé retracer maladroitement sur Google Earth. Ce rectangle mesure environ 55 milles de long pour 28 milles de large.

Remarquez la proximité d’Ibiza, l’île au milieu de l’image… Peut-être un appel du pied pour que cette 33e Coupe de l’America, bien trop polémique, se termine en énorme fiesta sur la plage !

 

Le simili-rectangle à l’intérieur duquel se disputera la 33e Coupe de l’America. C’est quasiment de la course au large ! © : Google Earth