Ecrit par Bernard Schopfer, ex-journaliste suisse passé par la communication d’Alinghi en 2003 et désormais directeur de l’agence de communication MaxComm, ce livre intitulé “La formidable saga des multicoques du Lac Léman – d’Altaïr à Alinghi –“ retrace comme son titre l’indique l’épopée lémanique des plus insolites multicoques d’eau douce.

 

Richement illustré, très bien écrit, cet ouvrage est fort instructif à quelques jours de la 33e Coupe de l’America. Des images de l’aile d’Altaïr XII, directement inspirée du Stars & Stripes de 1988, ou bien les premiers bords d’Alinghi 5 l’été dernier témoignent de la richesse de la voile helvétique. Dennis Conner, Eric Tabarly, Loïck Peyron et bien d’autres champions de voile sont venus se tester sur le Lac. Un bel ouvrage à conserver dans la bibliothèque du bord…

 

 

En couverture, Alinghi 41, dit Le Black, est le plus abouti des multicoques du Lac. Il remporte le Bol D’or quatre années de suite de 2000 à  2003, signant au passage l’arrêt de mort de la classe Open par sa domination. Il inspirera également la première monotypie avec le Décision 35. 

« La formidable saga des multicoques du Lac Léman – d’Altaïr à Alinghi – » est publié aux éditions Favre et vendu environ 25 euros dans les librairies. © D.R.