Russell Coutts, BMW Oracle Racing et le Golden Gate Yacht Club semblent vouloir démontrer leurs bonnes intentions concernant la 34e Coupe de l’America.

Pour prouver leur bonne foi et la neutralité des prochaines règles, ils ont demandé à deux entités indépendantes américaines et britanniques de plancher sur le design du futur bateau de la Coupe.

A US Sailing, la fédération américaine de voile, de réfléchir et de déterminer les règles de jauge d’un multicoque.
Au célèbre RORC (Royal Ocean Racing Club), auteur de nombreuses jauges, de pondre la même chose pour un monocoque à quille pivotante.

Dans les deux cas, ils doivent réfléchir à une “box rules“ qui déterminera les caractéristiques générales du bateau et non une formule mathématiques comme c’était le cas auparavant pour les Class America.

Les deux organisations ont reçu comme cahier des charges le résultat des souhaits de la communauté de la Coupe de l’America lors des nombreuses réunions tenues à Auckland puis La Maddalena.

A la demande de nombreux challengers potentiels, selon Oracle, la longueur du futur bateau aurait été réduite de 26 à 22 m (82 à 72 pieds) pour réduire les coûts. Un moteur sera autorisé à bord pour basculer la quille sur le monocoque, et pour manœuvrer les appendices sur le multicoque. Mais le réglage et l’envoi des voiles resteront à la force humaine.

« Le résultat de ces designs sera un bateau neutre et non le bateau conçu par le Defender » clame Ian Burns, coordinateur du design team d’Oracle.

Oracle compte tester les deux solutions en juillet-août avant de choisir l’une des deux d’ici octobre.