Près de dix mois après son accident au large de Brest, le trimaran Prince de Bretagne a enfin retrouvé son élément samedi à Lorient. Une longue période qui s’explique essentiellement par le temps nécessaire aux experts pour déterminer les causes de la rupture des bras tribord puis le temps “toujours trop long“ où ce sont les assureurs qui interviennent à leur tour.

 


©photo : François Van Malleghem

 

Bien des choses ont changé depuis l’année dernière, à commencer par le skipper puisque Lionel Lemonchois remplace Hervé Cléris. Avec ses nouveaux bras différents des premiers, le plan Irens/Cabaret est désormais plus large, donc potentiellement plus puissant. Son nouveau skipper, Lionel Lemonchois, a également apporté sa patte. Il a modifié le cockpit avec notamment l’ajout d’une colonne de moulin à café qui faisait défaut dans sa première version.

 

La bataille tant attendue l’année dernière sur la Jacques Vabre entre les trois nouveaux trimarans Actual (Yves Le Blévec, plan Verdier), Crêpes Whaou3 (Franck-Yves Escoffier, plan VPLP) et Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois, plan Irens/Cabaret) est donc reporté au 31 octobre à Saint-Malo pour la Route du Rhum. En espérant que cette fois-ci, les trois soient à l’arrivée après une superbe régate sur l’Atlantique Nord…