Avec 24 équipes potentielles représentant 13 nations réunies lors de la conférence de Paris vendredi, la prochaine America’s Cup intéresse toujours autant, malgré les détracteurs qui regrettent le passage au multicoque. Bien sûr, ils ne seront pas 24 à s’inscrire le 1er novembre, date d’ouverture des inscriptions. Et il est plus probable que six à dix challengers s’affronteront réellement pour élire le meilleur d’entre eux. Voici en attendant une petite revue d’effectifs des intéressés…

 

Côté français, rien de surprenant dans la présence à la réunion de Paris d’Aleph Team France et d’All4One, deux challengers déclarés. Les frères Peyron étaient également présents, comme nous vous l’avons annoncé dans cette photo à la hune mardi. A noter que des discussions de rapprochement avec All4One ont été entamées entre Bruno et Stéphane Kandler.

 

Alain Gautier était également présent, à la demande d’un investisseur privé qui n’a pas la prétention de monter sa propre équipe, mais pourrait rejoindre une existante s’il trouve viable d’y participer.
Enfin, un représentant de L’Hydroptère a fait le déplacement depuis la Suisse. Reste à savoir si les organisateurs l’ont comptabilisé comme une potentielle équipe française ou suisse.
Car Alinghi n’était pas présent à Paris. Même pas invitée par BMW Oracle Racing !

 

En revanche, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Russie, la Suède, les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et l’Allemagne (All4One) avaient toutes des représentants. Ainsi qu’une délégation Coréenne venue en force… Avec la France et la Suisse, cela ferait bien 13 nations.

 

En revanche, ni l’Angleterre, ni la Chine n’étaient représentées par une équipe potentielle.

 

Il semble qu’Artemis (Suède) sera le premier challenger à s’inscrire dès lundi 1er novembre. L’équipe suédoise, soutien indéfectible de BMW Oracle Racing depuis la première heure, a d’ailleurs récemment recruté Ed Baird, l’ex-barreur d’Alinghi qui avait rejoint au printemps les Italiens de Luna Rossa. Mais l’équipe italienne s’est retirée de la course à la 34e Coupe de l’America dès le mois de mai, après la piètre performance de son équipe sur le Louis Vuitton Trophy de La Maddalena.