Voici le classement du World Match Racing Tour 2010 :
1 – Ben Ainslie (champion du Monde 2010)
2 – Mathieu Richard (vice-champion du Monde 2007 et 2010)
3 – Torvar Mirsky (vice-champion du Monde 2009)
4 – Adam Minoprio (Champion du Monde 2009)
5 – Ian Williams (double Champion du Monde 2007-2008)

 

Avec Sébastien Col et Paolo Cian, absents du circuit du WMRT à cause du nouveau système de sélection, ces sept skippers ont occupé les quatre derniers podiums du WMRT.

 

Or, on vient d’apprendre récemment que le Britannique Ian Williams et l’Australien Torvar Mirsky allaient débuter une nouvelle carrière en Extreme 40 – sûrement pensent-ils à la Coupe !

 

De son côté, Adam Minoprio est annoncé dans l’équipage de Camper Team New Zealand pour la prochaine Volvo Ocean Race.

 

Quant à Ben Ainslie, il arrête le WMRT la saison prochaine pour se consacrer aux JO de Londres 2012.

 

Dans l’éventualité que Mathieu Richard réintègre l’Aleph Equipe de France en vue de la 34e America’s Cup et qu’il sèche le circuit WMRT, cela signifie qu’il n’y aura en 2011 aucun des cinq meilleurs match-racers du moment sur le circuit qui se veut en être le championnat du Monde ! Paradoxale, ne trouvez-vous pas ?

 

D’où ma question en titre. En l’absence des quatre ou cinq meilleurs, le Championnat du Monde 2011 de match-racing décernera-t-il un titre au rabais ?

 

D’un autre point de vue, on peut aussi se dire qu’en l’absence de ses quatre principaux adversaires, c’est un boulevard qui s’ouvre devant l’équipage de Mathieu Richard pour décrocher leur première couronne mondiale…

 

A vous de juger !