L’Espagnol Javier Sanso (42 ans) se fait actuellement construire en Nouvelle-Zélande un plan Owen Clarke Design en vue du prochain Vendée Globe. C’est la première fois que le skipper ibère bénéficiera d’un bateau neuf. Et c’est le premier plan Owen Clarke Design nouvelle génération.

 

En 2000-01, Javier Sanso abandonne le Vendée Globe sur avarie de safran à bord d’un vieux 60 pieds Imoca, Old-Spice, construit en 1992 et à peine remis en état faute de budget.

 

En 2007-08, sur l’ex-Ecover 1 (plan Owen Clarke déjà !) rebaptisé Mutua Madrilena, il se classe 4e de la Barcelona World Race avec son ami Pachi Rivero (actuellement 3e sur Renault Z.E avec Antonio Piris).

 

Son nouveau bateau, dont le sponsor n’est pas encore connu, sera le 5e nouvel Imoca depuis le dernier Vendée Globe puisqu’il devrait toucher l’eau avant le Macif de François Gabart.

 

Dernière génération de 60 pieds Imoca :
1 – PRB (plan VPLP-Verdier) de Vincent Riou. Mis à l’eau en mars 2010.
2 –Virbac-Paprec 3 (plan VPLP-Verdier) de Jean-Pierre Dick. Mis à l’eau en mai 2010.
3 –Foncia (plan VPLP-Verdier) de Michel Desjoyeaux. Mis à l’eau en septembre 2010.
4 – Cheminées Poujoulat (plan Kouyoumdjian) de Bernard Stamm. Bientôt mis à l’eau.
5 –n.c. (plan Owen Clarke Design) de Javier Sanso.
6 –Macif (plan VPLP-Verdier) de François Gabart. Mise à l’eau prévue à l’automne.

 

Pour mémoire, un seul Espagnol a bouclé le Vendée Globe jusqu’à aujourd’hui. Jose Luis de Ugarte avait 63 ans en 1993 lorsqu’il a terminé sixième de la 2e édition en 134 jours à bord de Euskadi-Europe 93-BBK (plan Finot-Conq). Il reste le doyen des skippers ayant terminé le Vendée Globe. Unai Basurko (Pakea Bizkaia 2009), troisième espagnol à s’être élancé sur le Vendée Globe en 2008 avait abandonné en Atlantique Sud sur avarie de safran.