Depuis que la Coupe de l’America s’est tournée vers le multicoque à aile rigide, les ailes poussent un peu partout. Sur des Moths à foil, sur le Mirabaud LX plus récemment et même sur le plus célèbre et le plus populaire de tous les dériveurs…

 

L’Optimist !

 

© photo : Terry Nicholas

 

Bien sûr, les ailes ne sont pas autorisées pour régater en Optimist. Ce sont des membres du design team d’Oracle Racing qui se sont amusés à en installer une sur la caisse à savon de leur progéniture à l’occasion du championnat de Nouvelle-Zélande d’Optimist. Pour le plus grand amusement des marmots…

 

Mais parmi tous ces champions en herbe kiwis (peut-être les futurs Russell Coutts ou Dean Barker), six d’entre eux ont eu le privilège d’aller naviguer – et même de barrer – un AC45 au côté de James Spithill !

 


Souvenir inoubliable pour les jeunes champions d’Optimist néo-zélandais que d’aller naviguer et barrer un AC45. De quoi susciter de belles vocations… © photo : Gilles Martin-Raget / Sea&Co