C’est la saison des amours, des mariages mais aussi des annonces de choix de coéquipier en vue de la Transat Jacques Vabre en octobre prochain.

 

Chaque semaine ou presque depuis un mois, un skipper Imoca annonce avec qui il compte disputer la prochaine transat en double. Le choix est important. Il en va de la réussite de la course évidemment. Mais aussi de la vie à bord pendant plus de deux semaines de mer. Ce n’est donc pas un choix anodin.

 

Il y a d’abord les couples fidèles, en mer comme à terre. Dominique Wavre et Michèle Paret vont disputer leur troisième Transat Jacques Vabre ensemble sous les couleurs de Mirabaud.

 

Il y a ensuite les associations marketing comme Marc Thiercelin qui embarque sur DCNS l’ex-skieur ex-pilote de rallye Luc Alphand.

 

Puis il y a toutes celles qui mélangent à la fois complémentarité, affinité et compétences. Avec toujours en plus, une petite particularité supplémentaire qui lie les deux futurs équipiers.

 

Ainsi, Marc Guillemot, vainqueur en titre sur Safran avec Charles Caudrelier, ne pouvait repartir une troisième fois avec Charles puisqu’il disputera la Volvo Ocean Race sur Groupama 4. Du coup, Marco s’est tourné vers Yann Eliès. Nul besoin de rappeler l’histoire qui noue les deux hommes depuis le dernier Vendée Globe où Marco avait soutenu psychologiquement Yann grièvement blessé au large de l’Australie.

 

Bernard Stamm, de son côté, a un petit faible pour les Champions du Monde de 470 ! Après Tanguy Cariou (avec qui il a fini 3e en 2007), le Suisse-Bigouden étrennera son tout nouveau plan Kouyoumdjian Cheminées Poujoulat avec Jean-François Cuzon (équipier de Sébastien Josse en 2009, abandon sur casse au nord des Açores).

 

A noter que Cariou et Cuzon, outre qu’ils ont tous les deux été Champions du Monde de 470 (séparément) ont également en commun d’avoir disputé la Coupe de l’America 2007 sur Areva Challenge. Le premier à la tactique, le second au poste de navigateur. Le tout au côté du barreur Sébastien Col qui disputera lui aussi une deuxième Transat Jacques Vabre. Après 2007 avec Kito de Pavant (6e) il secondera cette fois-ci l’une des figures montantes de la voile française, François Gabart, sur son tout nouveau plan Verdier / VPLP baptisé Macif.

 

 

Kito de Pavant, quant à lui, s’est attaché les services de Yann Régniau. Inconnu du grand public, c’est lui qui a dessiné les voiles de Groupe Bel. Designer chez North Sails à Vannes, Régniau est également un équipier recherché qui a régaté sur monocoques et trimarans 60 pieds et a participé de nombreuses fois au Tour de France à la Voile.

 

 Kito de Pavant (à gauche) et Yann Régniau. © photo : Stéphanie Gaspari / Groupe Bel

 

Lui aussi dessinateur de voile, Hugues Destremau viendra épauler sur PRB Vincent Riou, seul vainqueur du Vendée Globe encore en activité à la classe Imoca. 3e en 2005 avec Desjoyeaux (en trimaran Orma) Destremau officie à la voilerie Incidences de Brest.

 

Hugues Destremau (à gauche) et Vincent Riou. © photo : Vincent Riou 

 

Double vainqueur de l’épreuve avec Nicolas Abiven (2003) et Loïck Peyron (2005), Jean-Pierre Dick va tenter la passe de trois en trois participations avec un troisième skipper différent. Cette fois, Jipé sera accompagné sur Virbac-Paprec 3 par Jérémie Beyou (4e avec Desjoyeaux en 2009) qui n’a pas retrouvé de sponsor pour le Vendée Globe depuis le désistement de Delta Dore.

 

Jean-Pierre Dick (à gauche) et Jérémie Beyou. © photo : Virbac Paprec Sailing Team

Enfin, reste la famille des Figaristes qui, bien que longtemps adversaires, aiment souvent régater ensemble.

 

Armel Le Cléac’h, qui vient d’hériter de l’ex-Foncia de Desjoyeaux, rebaptisé Banque Populaire, a fait appel à Christopher Pratt qui a fait ses armes en 60 pieds sur DCNS (abandon sur la dernière Jacques Vabre avec Thiercelin et 8e de la Route du Rhum). Quant à Arnaud Boissières, vendéeglobliste en 2008, il prendra le départ sur Akena Vérandas avec Gérald Véniard à ses côtés, le seul bizuth en Imoca avec Luc Alphand…

 

 Arnaud Boissières (à gauche) et Gérald Véniard. © photo : Bernard Gergaud

 

Trois ou quatre autres concurrents sont attendus entre Le Havre et Puerto Limon au Costa Rica. Alex Thomson (Hugo Boss) pourrait faire équipe avec Gildas Morvan, récent vainqueur de la Generali Solo. Ils vont se tester sur la Giraglia.

 

L’Espagnol Javier Sanso devrait prendre possession cet été de son nouveau plan Owen Clarke construit en Nouvelle-Zélande et baptisé Acciona.

 

Enfin, Mike Golding, toujours à la recherche d’un sponsor et Brad Van Liew, le vainqueur de la Velux 5 Oceans, ont également manifesté leur souhait de participer.