Les deux premières journées de l’America’s Cup World Series de Plymouth, ce week-end, a offert aux nombreux spectateurs anglais un show plein de rebondissements et ponctué par trois chavirages d’Aleph, Team Korea et GreenComm Racing.

 


Oracle s’envole sous le regard du public nombreux qui apprécie le rodéo nautique des AC45 dans la forte brise. © photo : Ricardo Pinto / America’s Cup

 


Jolie figure de style et rattrapage en règle pour Loïck Peyron à la barre d’Energy Team. © photo : Gilles Martin-Raget / America’s Cup

 

Pour cette deuxième étape des ACWS, les organisateurs ont modifié le programme de la partie match-racing. Se seraient-ils rendus compte de l’absurdité de la première version à Cascais où ni Aleph ni Team Korea n’avait disputé le moindre match-racing ?

 

En tout cas, après deux jours de régates en flotte mercredi et jeudi (soit 6 manches) pour déterminer un nouveau classement (on se demande encore pourquoi les régates en flotte du premier week-end ne servent pas à ça !), chaque équipe est assurée de disputer au moins un duel en match-racing. C’est déjà mieux que zéro !

 

Pour comprendre le principe, il faut encore avoir fait l’Ecole Centrale, mais en voici le tableau :

 


© image : America’s Cup

 

En résumé, les trois premiers des régates en flotte sont directement qualifiés pour les demi-finales (en jaune), le 2e rencontrant le 3e. Le 1er, de son côté, sera opposé à l’une des six autres équipes (de la 4e à la 9e place) issue des éliminatoires (en mauve). Ces éliminatoires se déroulent en quatre tours. Au premier tour, les quatre derniers s’affrontent sur un match : 6e vs 7e et 8e vs 9e. Le vainqueur du match 8e/9e rencontre le 5e classé au deuxième tour. Et le vainqueur de ce deuxième tour affronte le vainqueur du match 6e/7e au troisième… C’est clair ? Enfin, le vainqueur de ce troisième tour est opposé à l’équipe classée 4e des régates en flotte lors du quatrième tour qui attribue donc la dernière place pour les demi-finales… Ouf !
Bref, pour atteindre les demi-finales, les quatre derniers doivent remporter quatre duels, le 5e s’imposer trois fois, et le 4e dispute directement une sorte de quart de finale.

 

Samedi, les perdants auront encore l’occasion de régater (sauf le 9e) pour des matchs de classement (en vert) entre le 7e et le 8e, 5e/6e et 3e/4e. Seules demi-finales et finale (en bleu) se disputent au meilleur de trois manches.

 

En attendant la reprise des régates (en flotte) demain, voici encore quelques images spectaculaires du week-end dernier. Ça envoie…

 


© photo : Ricardo Pinto / America’s Cup

 


© photo : Gilles Martin-Raget / America’s Cup