Trois monocoques Imoca en quatre ans… C’est du jamais vu !

 

En 2007, Alex Thomson, le skipper d’Hugo Boss, mettait à l’eau son nouveau 60 pieds mono pour le Vendée Globe après avoir perdu en mer le précédent (l’ex-Sill et Veolia de Bilou). Sur ce plan Finot/Conq, il termine deuxième de la Barcelona World Race avant d’abandonner au départ du Vendée Globe. Son monocoque a été trop endommagé par une collision avec un bateau de pêche lors du convoyage vers Les Sables.

 

En 2009, après le Vendée, Hugo Boss rachète à Pindar le premier 60 pieds signé Juan Kouyoumdjian que Brian Thompson a mené à la cinquième place du dernier Vendée.

 

Petite parenthèse, Thomson et Thompson ne sont pas les Dupont et Dupond britannique du monde de la voile, tant les deux marins diffèrent par leurs caractères. Alex est aussi fougueux et sanguin que Brian est calme et posé.

 

Bref, Alex Thomson (sans p) réalise un gros chantier pendant l’hiver 2009-10 pour mettre à sa main ce bateau lancé en 2007, notamment au niveau du cockpit. Ce 60 pieds, dessiné pour être mené en équipage comportait notamment deux colonnes de moulin à café. Une de trop pour un solitaire !

 

Mais le blond Alex n’a pas l’air de se satisfaire du plus large 60 pieds Imoca jamais construit. Et auquel on prédisait d’écraser la concurrence sans que cela ne se vérifie jusqu’à présent.

 

Tout récemment, Alex Thomson et son sponsor ont racheté l’ex-BT de Sébastien Josse.

 

C’est sur ce plan Farr de 2007 (onze Imoca furent mis à l’eau en 2007, un record !) que Roland Jourdain a remporté pour la deuxième fois la Route du Rhum l’an dernier. Si le skipper d’Hugo Boss doit participer à la Transat Jacques Vabre sur son numéro 2 (le plan Kouyoumdjian), il compte s’aligner au départ du Vendée Globe avec le numéro 3 (le plan Farr)…

 

D’où ma question : à quoi joue Alex Thomson ? Changer de bateau aussi souvent ne traduit pas d’une grande sérénité. Et je ne parle pas de la gestion d’un tel projet qui doit commencer à coûter très cher à son bailleur de fonds.

 

En tout cas, ce rachat n’est pas une bonne nouvelle pour les Le Cam, Beyou, Eliès et autres skippers toujours à la recherche d’un sponsor et d’un bon bateau d’occasion pour le prochain Vendée Globe. Car BT faisait partie des meilleurs 60 pieds encore disponibles…

 

MAJ 19.09.11 : Sur son site www.alexthomsonracing.com, outre de montrer des photos de son mariage, Alex Thomson annonce qu’il naviguera sur Hugo Boss numéro 3 (le plan Farr) dès la prochaine Transat Jacques Vabre. Et qu’il fera équipe avec l’Espagnol Guillermo Altadill ! Avec deux caractères pareils embarqués en double, la cohabitation risque de faire des étincelles…