Sous son trait humoristique, c’est la question que pose le dessinateur Bernard Chenez dans le journal L’Equipe du samedi 19 novembre dernier, jour de l’arrivée de Jean-Pierre Dick et Jérémie Beyou en grands vainqueurs de la Transat Jacques Vabre.

 

 

© Chenez / L’Equipe

 

Il faut reconnaître qu’en ce moment, on ne sait plus où donner de la tête… et du mulot !

 

D’autant que tout se mélange allégrement.

 

Déjà, la Transat 6.50 s’est soldée par la victoire d’un bateau rond. Bon ! Une transat initiatique que les deux vainqueurs de la Transat Jacques Vabre en multi 50 connaissent bien pour l’avoir disputée au moins trois fois chacun. Sam Manuard a failli la gagner en 2003, tandis qu’Yves Le Blévec, le skippeur d’Actual, lui, l’a bien remportée en 2007.

 

Mais ces deux-là n’étaient pas les premiers à rejoindre le Costa Rica, précédés qu’ils étaient par les vainqueurs en 60 pieds Imoca, Jean-Pierre Dick (triplé) et Jérémie Beyou. Dick et Beyou sont du coup les favoris au titre de Marin de l’Année 2011 pour cette victoire commune et leurs victoires respectives sur la Solitaire pour Beyou et sur la Barcelona World Race pour Dick (doublé). Vous suivez ?

 

Autour du monde, Jean-Pierre Dick n’était donc pas accompagné de Beyou comme sur la Transat, mais de Loïck Peyron – avec qui il a pourtant gagné la Transat Jacques Vabre… mais en 2005 ! De son côté, Peyron (Loïck), skippeur du challenger français Energy Team sur les America’s Cup World Series, n’était paradoxalement pas avec son frère Bruno (patron du team Energy) à San Diego, pour la 3e étape des ACWS, puisqu’il pige également pour Banque Populaire dans le cadre du Trophée Jules Verne.

 

Vous êtes encore là ? C’est que vous aimez vraiment la voile alors…

 

Certainement pour suivre à distance les bons résultats de son équipe, Loïck Peyron a attendu que le rideau tombe en Californie pour prendre le départ (mardi matin) de sa tentative de record sur le Trophée Jules Verne. Record initié et décroché trois fois par son frère Bruno, et désormais détenu par Franck Cammas. Le même Cammas qui, de son côté, est déjà parti autour du monde deux semaines plus tôt, mais sur la Volvo Ocean Race. Course dont la première étape doit s’achever ce week-end à Cape Town en Afrique du Sud.

 

Mais attention sur la route au chassé-croisé des grands départs puisque les six Class 40 actuellement en escale au Cap vont repartir d’Afrique du Sud dimanche pour la seconde étape de la Global Ocean Race. Une course que Sam Manuard, premier skippeur cité sous le dessin de Chenez, se verrait bien disputer lors de la prochaine édition… La boucle est bouclée !