Conditions météo aidant – chaleur et calme de cette zone équatoriale entre Malé et Sanya – les photos envoyées par les équipages des six VO70 de la Volvo Ocean Race sont bien différentes de celles des deux premières étapes. Les équipiers média envoient de nombreuses photos d’intérieur, plutôt rares sur les deux premières étapes.

 

Celle ci-dessous, prise par Yann Riou à bord de Groupama 4, est particulièrement intéressante.

 

© photo Yann Riou / Groupama 4 / Volvo Ocean Race

 

Au premier regard, on a l’impression que Jean-Luc Nélias, le navigateur, se sert des genoux de Franck Cammas comme d’appui-tête.

 

Une photo qui montre à la fois la promiscuité à bord, les conditions de travail du navigateur, l’étuve des intérieurs tout carbone des VO70, l’inconfort de ces monocoques, l’étroitesse des lieux de vie et la façon de dormir en chien de fusil de Franck Cammas, écouteurs sur les oreilles pour s’isoler du bruit permanent !

 

Autre info anecdotique de cette photo (il y en a encore plein !) : même en plein jour, Jean-Luc Nélias ne quitte pas sa frontale !