Qui, dans la liste ci-dessous des 18 skippers inscrits à ce jour, remportera la septième édition du Vendée Globe ?

- Jérémie Beyou. Maître CoQ, plan Farr 2007, ex-Foncia vainqueur 2008-09 avec Michel Desjoyeaux.

- Arnaud Boissières. Akena Vérandas, plan Farr 2006, ex-PRB.

- Louis Burton*. Bureau Vallée, plan Farr, ex-Delta Dore.

- Samantha Davies (GBR). Savéol, plan Lombard 2004, ex-Sill.

- Tanguy de Lamotte*. Initiatives, plan Lombard 1998, ex-Whirlpool

- Kito de Pavant. Groupe Bel, plan Verdier-VPLP 2007.

- Alessandro di Benedetto* (ITA). Team Plastique, plan Finot-Conq 1998, ex-Sodebo.

- Jean-Pierre Dick. Virbac-Paprec 3, plan Verdier-VPLP 2010.

- François Gabart*. Macif, plan Verdier-VPLP 2011.

- Mike Golding (GBR). Gamesa, plan Owen-Clarke 2007, ex-Ecover 3.

- Marc Guillemot. Safran, plan Verdier-VPLP 2007.

- Jean Le Cam. Synerciel, plan Farr 2007, ex-Gitana Eighty.

- Armel Le Cléac’h. Banque Populaire, plan Verdier-VPLP 2010.

- Vincent Riou. PRB, plan Verdier-VPLP 2010.

- Javier Sanso (ESP). Acciona, plan Owen-Clarke 2011.

- Bernard Stamm (SUI). Cheminées Poujoulat, plan Kouyoumdjian 2011.

- Alex Thomson (GBR). Hugo Boss, plan Farr 2007, ex-BT.

- Dominique Wavre (SUI). Mirabaud, plan Owen-Clarke 2006.

* skippers participants pour la première fois

 

Si on s’en tenait uniquement aux statistiques des six premières éditions, on pourrait affirmer que le futur vainqueur est :

- un homme (100%), ce qui élimine d’office la seule femme inscrite, Samantha Davies.

 

- Français (100%). Au revoir à nos amis suisses Bernard Stamm et Dominique Wavre, les Anglais Alex Thomson et Mike Golding, l’Espagnol Javier Sanso et l’Italien Alessandro di Benedetto.

 

- Naviguant sur un bateau neuf, construit dans les deux dernières années (83%). Exit donc Jérémie Beyou, Arnaud Boissières, Louis Burton, Tanguy de Lamotte, Kito de Pavant, Marc Guillemot et Jean Le Cam.

 

- et participe pour la première fois (66%). Dommage pour Jean-Pierre Dick, Armel Le Cléac’h et Vincent Riou.

 

Il ne reste donc plus qu’un skipper. Avez-vous deviné ?

Le portrait-robot du futur vainqueur du Vendée Globe s’appelle… François Gabart !

 

Pour en finir avec les chiffres, l’âge moyen du vainqueur du Vendée Globe est 36 ans, c’est-à-dire l’âge qu’aura Jérémie Beyou au départ le 10 novembre. François Gabart n’a de son côté que 29 ans.

 

Nous verrons l’hiver prochain si la rudesse du Vendée Globe donnera raison à de pures statistiques. De mon côté, je n’y crois pas trop. Non pas à la potentielle victoire de François Gabart, qui fera partie des favoris, mais à la vérité des chiffres. C’est pourquoi je vous livrerai dans les prochains jours une autre forme d’analyse des forces en présence du prochain Vendée Globe.