Après Team New Zealand fin juillet, voici le deuxième AC72 qui vient de toucher l’eau à San Francisco. Débarqué par cargo depuis Valence en Espagne où il a été construit, l’AC72 d’Artemis Racing dessiné par le cabinet de l’architecte franco-argentin Juan Kouyoumdjian présente quelques similitudes de structure avec celui des Kiwis.

 

Mais les formes de coque avec des redans sur la partie avant diffèrent du catamaran néo-zélandais. Artemis ayant abîmé sa première aile dans un chavirage sur l’ancien Orma Bonduelle rallongé de 60 à 72 pieds au niveau des flotteurs, l’aile en cours de réparation n’arrivera pas tout de suite à San Francisco.

 

Les flotteurs semblent présenter plus de volume que ceux de Team New Zealand.

 

On voit bien ici les redans (ou strakes) sur les bordées extérieurs avant des flotteurs. © photos : Sander van der Borch / Artemis Racing

 

En attendant l’aile d’Artemis, c’est Oracle qui mettra à l’eau son premier catamaran géant la semaine prochaine, toujours dans la baie de San Francisco.