A peine couronné d’un quatrième titre olympique, Ben Ainslie a débarqué à San Francisco pour participer aux America’s Cup World Series. Celui que certains considèrent comme le plus grand régatier au monde (4 médailles d’Or et une d’Argent en cinq olympiades, soit une médaille d’argent de plus que l’immense Paul Elvström) a découvert un nouveau support, et un circuit au niveau extrêmement relevé.

 

« Je peux vous dire que c’est bien plus difficile qu’il n’y paraît » avoue-t-il sur son blog. « J’ai regardé beaucoup de vidéos des épreuves précédentes avant de venir à San Francisco. On voit des équipages commettre des fautes et on se demande pourquoi ils en font, tellement cela paraît évident ! Mais maintenant je peux vous le dire, lorsqu’on est à la barre, ce n’est pas aussi facile que ça »

 

Si Big Ben le dit, c’est que ça doit être vrai.

 

Ben Ainslie, quadruple Champion Olympique de voile, prête la barre de son AC45 à son invité Michael Johnson, quadruple champion olympique du sprint… 8 médailles d’Or à eux deux. Pas mal ! © photo : Gilles Martin-Raget/ACEA.