Les premières images des AC 72 en vol sont époustouflantes.

 

Si vous ne l’avez pas encore vue (ce qui serait surprenant !), regardez cette vidéo sur notre site des premières sorties d’Oracle Team USA et de Team New Zealand (à voir ici).

 

Martin Tasker, célèbre journaliste néo-zélandais, est tout simplement halluciné par la vitesse de l’AC72 kiwi. Il faut dire que le sillage du bateau moteur sur lequel il se trouve pour suivre le catamaran à aile est juste monstrueux.

 

Voici ci-dessous une jolie image de Team New Zealand en plein vol. Il est intéressant de regarder la forme des foils. A la différence d’un Moth à foils par exemple, les AC 72 n’ont pas le droit d’avoir de volet orientable en bas des foils ni sur les safrans.

 

© photo : Chris Cameron / Emirates Team New Zealand

 

Les foils ne peuvent être réglés que sur un axe vertical (monter ou descendre) et les safrans ne peuvent que pivoter autour d’un axe vertical pour diriger le bateau.

 

Une contrainte qui pourrait rendre le vol d’autant plus compliqué à maintenir mais que les ingénieurs des différents design team ont semble-t-il résolu.