Après un hiver presque entièrement consacré à une nouvelle édition du Vendée Globe pleine de rebondissements (une 7e édition qui se termine ce vendredi avec l’arrivée du jovial franco-italien Alessandro di Benedetto), nous voilà replongés dans le quotidien de la course au large.

 

En attendant la Coupe de l’America, la Route du Rhum, la Volvo Ocean Race ou d’autres grands événements planétaires, il n’est finalement pas désagréable de retrouver “l’ordinaire“, à savoir ces circuits qui reviennent tous les ans et nous passionnent toujours autant.

 

Le prochain Tour de France à la Voile, avec Franck Cammas en guest star, s’annonce relevé. Et que dire de la Transat Bretagne Martinique qui s’élancera le 17 mars ? Bien qu’ils ne soient que quinze au départ – crise, quand finiras-tu ? – on y trouve du beau linge de la Classe Figaro. A commencer par le vainqueur de la dernière Solitaire du Figaro, Yann Eliès. Mais aussi Erwan Tabarly, Adrien Hardy, Thierry Chabagny, Gidlas Morvan, Fred Duthil ou encore Fabien Delahaye pour ne citer que les favoris.

Ça nous annonce une belle bagarre sur l’Atlantique.

 

Et en attendant, le mercato des maxis multicoques anime cet hiver interminable.

Pour les marmottes qui auraient hiberné, je rappelle que Groupama 3 s’appelle désormais Banque Populaire VII, que Banque Populaire V a été rebaptisé Spindrift 2, que Geronimo va enfin se dérouiller les flotteurs sous les couleurs de Sodebo et que les MOD 70 vont très probablement changer de nom aussi…

 

Finalement, il se passe toujours des choses dans la voile !