Avant, Artemis naviguait comme sur la photo ci-dessous…

 

Premiers bords d’Artemis en AC72 lors de sa mise à l’eau en octobre… © photo : Sander Van Der Borche (Artemis)

 

Mais ça, c‘était avant !

 

Depuis la claque reçue lors de la journée d’entraînement commun avec Oracle Team USA, l’équipe de Paul Cayard a compris l’importance de voler.

 

L’AC72 est retourné en chantier pour subir un certain nombre de modifications, dont l’ajout de foils.

 

En attendant de voler comme leurs futurs adversaires en AC72, l’équipe suédoise barrée en alternance par Loïck Peyron et Nathan Outteridge, a commencé les tests en vol avec son petit AC45.

 

Premiers vols d’Artemis en AC45… En attendant de voler avec le grand cata. © photo : Sander Van Der Borche (Artemis)

 

Voler est l’un des enjeux majeurs de la prochaine Coupe de l’America.