Cammas, Desjoyeaux, Kersauson… Les trois marins ont dévoilé hier au Nautic le projet Team France. Une équipe inspirée de Team New Zealand, la référence en la matière, capable de mener plusieurs projets de front (America’s Cup, Volvo Ocean Race, World Match Racing Tour, etc.) et de durer dans le temps, avec différents patrons d’équipe.

 

Le premier grand projet de Team France est évidemment la 35e America’s Cup. Pour y participer, il faut un budget de 20 millions d’euros par an. La chasse aux partenaires est donc lancée.

 

Franck Cammas s’occupera de la partie sportive, Michel Desjoyeaux de la partie technologique et Olivier de Kersauson chapeautera l’ensemble avec un certain recul. A ces trois-là, s’ajoute Stéphane Kandler – le seul qui a l’expérience d’une campagne précédente avec Areva Challenge en 2007 – et qui, en tant que team manager, s’occupera des partenaires.

 

En réunissant ces quatre personnes dans un même projet, Franck Cammas réalise l’union sacrée en France, afin d’éviter que d’autres projets français ne voient le jour puis se tirent dans les pattes comme ce fut le cas à de nombreuses reprises par le passé. Une concurrence néfaste qui avait nui à tout le monde.

 

Ne manque à l’appel des marins français qui ont déjà l’expérience d’une campagne d’America’s Cup que Loïck Peyron, Bertrand Pacé et Alain Gautier. Peyron poursuit son aventure avec Artemis. Pacé pourrait partir sur la Volvo Ocean Race. Et Gautier mène différents projets (Solitaire du Figaro 2014 notamment) mais ne s’interdit pas de rejoindre Team France en cours de route.