Alors que le Collectif Ultim a lancé au dernier Nautic l’idée d’un programme de courses pour maxi-multicoques, avec en point d’orgue un tour du monde en solitaire en 2017, Thomas Coville et Lionel Lemonchois pourraient bien nous donner un avant-goût de ces futures régates planétaires.

 

A sept heures d’écart, l’un de Brest et l’autre de Lorient, les deux marins sont partis aujourd’hui à l’assaut de deux records détenus par Francis Joyon. Après des mois d’attente, Thomas Coville, sur son fidèle trimaran Sodebo (plan Irens/Cabaret de 31 mètres mis à l’eau en 2007) s’attaque pour la quatrième fois au record de Francis Joyon (57 jours 13 heures en 2008) autour de la planète. Sur son plus récent Prince de Bretagne (ancien trimaran Orma rallongé de 18 à 24 mètres), Lionel Lemonchois s’attaque quant à lui à son premier record, celui la Mauricienne (26 jours) entre Port-Louis dans le Morbihan et Port-Louis sur l’Ile Maurice.

 

Vendredi après-midi, les deux solitaires n’étaient distants que de 80 milles. Les deux hommes devraient donc s’affronter involontairement sur toute la descente de l’Atlantique pendant plus de trois semaines avant que leurs routes ne divergent. Une “régate“ qui vient pimenter un peu leurs records respectifs, du moins pour les spectateurs internautes que nous sommes. Même s’il faut passer d’une cartographie à l’autre pour essayer de comparer leurs positions respectives…

 

Voici les deux liens pour suivre leurs parcours :

- Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne)

- Thomas Coville (Sodebo)