Alors qu’un nouveau venu, Macif pour François Gabart, viendra bientôt jouer dans la cour des Grands, pardon des Géants, les autres maxi-trimarans monopolisent l’actualité ces derniers temps.

 

A l’image du journal L’Equipe d’aujourd’hui qui consacre plus d’une demi-page à la future participation de Yann Guichard à la prochaine Route du Rhum sur son Spindrift 2 (ex-Banque Populaire V) de 40 mètres de long et conçu pour un équipage de treize marins, et quatre pages plus loin une autre grosse demi-page aux 25 ans de sponsoring voile de la Banque Populaire dont le skipper maison, Armel Le Cléac’h, s’apprête à claquer le record de la Route de la Découverte en solitaire sur son Banque Populaire VII (ex-Groupama 3), après avoir explosé en route celui des 24 heures avec 682 milles avalés en une journée !

 

Moins heureuse est l’actualité des deux autres maxi-trimarans actuellement dans l’hémisphère Sud. Lionel Lemonchois attend son remorqueur parti aujourd’hui de Rio pour venir retourner le trimaran Prince de Bretagne qui a chaviré au cours de sa tentative de record de La Mauricienne (Bretagne/Ile Maurice).

 

Quant à Thomas Coville (Sodebo), une nouvelle fois aux prises avec l’anticyclone de Sainte-Hélène, il comptait aujourd’hui près de 1000 milles de retard sur le chrono de Francis Joyon dans sa tentative de record du tour du monde à la voile.

 

Banque Populaire VII (31,50 mètres) lors du record de la Méditerranée en solitaire par Armel Le Cléac’h en septembre dernier. La confrontation avec le Spindrift 2 (40 mètres) de Yann Guichard sera le grand duel à suivre de la prochaine Route du Rhum (départ le 2 novembre de Saint-Malo). © photo : Yvan Zedda / BPCE