Cela commençait à agiter la toile depuis quelques jours… Révélé dans l’édition du jour du quotidien L’Equipe, dans un très bel article signé Anouk Corge, voici le nouveau jouet de Loïck Peyron.

 

 

Toujours aussi rayonnant et jovial, Loïck Peyron prend la pose devant son dernier jouet… © photo : Loïc Le Bras

 

 

Dans un coin du chantier Multiplast, entre des éléments de télescope et la future nacelle centrale d’un grand catamaran de charter, un petit trimaran en bois est mis à nu… © photo : Loïc Le Bras

 

 

Le nouveau jouet de Loïck Peyron est un sistership de l’Olympus Photo (en jaune sur l’image) de Mike Birch vainqueur de la première édition de la Route du Rhum en 1978. Ils pourraient être trois sisterships au départ à Saint-Malo, dont l’A Capella de Charlie Capelle. Loïck Peyron, ici avec Laurent Mermod qui l’aide à remettre son trimaran en état. Fifi, Manu, Yann et Hugo son fils sont aussi d’une aide précieuse… © photo : Loïc Le Bras

 

Le triple vainqueur de la Transat Anglaise, détenteur du Trophée Jules Verne, et vainqueurs de nombreuses autres courses dont la Barcelona World Race et la Transat Jacques Vabre, avait terminé 5e en 1986 malgré un démâtage au départ, et s’était classé premier dans sa classe des 50 pieds. “Une course poursuite d’anthologie, se souvient-il. L’une de mes plus belles courses !”

 

Le 2 novembre, Peyron s’élancera à nouveau mais, pour la première fois, sans la moindre prétention de victoire au général puisque c’est à bord de ce petit trimaran en bois de 12 mètres qu’il compte disputer “à l’ancienne“ la reine des transats…