Ce n’est pas encore officiel, mais le septième et avant-dernier Acte des Extreme Sailing Series, le circuit mondial des Extreme 40, se déroulera à Marseille du 2 au 5 octobre. Après Nice ces dernières saisons, c’est au tour de la cité phocéenne d’accueillir ces catamarans spectaculaires de 12 mètres. Une sorte de retour aux sources puisqu’en 2007, lors de la toute première saison de ce circuit, les Extreme 40 étaient déjà venus régater dans la rade sud.

 

En attendant la reprise des America’s Cup World Series en AC45, les Extreme Sailing Series sont devenus un peu l’antichambre de l’America’s Cup. On y retrouve quelques prétendants à la 35e édition qui se tiendra aux Etats-Unis en 2017 (on saura l’été prochain si elle a lieu à San Francisco, Hawaii, Long Beach, Newport ou ailleurs). Les challengers sont bien représentés avec les Kiwis de Team New Zealand (Dean Barker), les Anglais de JP Morgan BAR (Ben Ainslie), les Français de Team France (Franck Cammas sur Groupama), les Australiens challenger of record associé à GAC Pindar qui vient de changer de skipper, remplaçant Seve Jarvis (dernier des deux premiers Actes) par David Gilmour (le fils du vétéran de la Coupe Peter Gilmour).

 

Mais pour l’instant, c’est toujours The Wave Muscat ( Leigh McMillan) double tenant du titre qui occupe la première place provisoire avec un point d’avance sur Alinghi ( Morgan Larson). Le troisième Acte à Qingdao (Chine) se courra la semaine prochaine du 1er au 4 mai.

 

En 2007, Groupama (coque noire) était invité à disputer l’étape marseillaise de l’iShares’ Cup (l’ancêtre des Extreme Sailing Series). En octobre, Franck Cammas sera à nouveau de la partie, mais avec une coque et des voiles vertes ! © photo : Extreme Sailing Series.