© photo : Oracle Team USA

 

Pas moins de six Moths à foils aux couleurs d’Oracle Team USA !

 

Extreme 40, RC44, circuit de match-racing, GC32… On retrouve des équipiers d’Oracle Team USA sur tous les plans d’eau cet été. Et surtout sur tout ce qui vole !

 

 Alors que Team Australia, le Challenger of Record, vient d’annoncer son retrait de la 35e America’s Cup, on attend toujours de savoir qui est le nouveau challenger of record, puisqu’aucune équipe ne semble avoir déjà réglé les 800 000 euros du premier chèque des droits d’inscription. Artemis, Challenger of Record de la 34e, Team New Zealand, BAR Racing (Ben Ainslie) ou Luna Rossa ?

 

Si le Defender Oracle Team USA s’entraîne en Moths du côté de l’Australie, 138 autres petits engins volants se sont donnés rendez-vous cette semaine en Angleterre, à Hayling Island près de Porthmouth pour les Championnats du Monde de Moth à foils.

 

Quatre Français participeront aux Moth Worlds . Sébastien Col, barreur d’Areva Challenge lors de l’America’s Cup 2007, Benoît Marie, vainqueur de la Mini Transat 2013 ainsi que Pierre Blanc et Yann Andrillon tenteront de rivaliser avec les Anglo-Saxons, spécialistes de la discipline.

 

En l’absence du Champion du Monde en titre, l’Américain Bola Gulari qui a rejoint Luna Rossa en vue de la prochaine America’s Cup (à San Diego ou aux Bermudes en 2017), Nathan Outteridge, le barreur d’Artemis Champion Olympique de 49er à Londres, Champion du Monde de Moth en 2011 et deuxième l’an passé derrière Gulari, sera évidemment l’un des grands favoris au titre.

 

 Le photographe Thierry Martinez, grand spécialiste des Moths (entre autres) sera une nouvelle fois sur place pour immortaliser l’événement. A suivre donc sur le site officiel de l’épreuve (ici) ainsi que sur le site de Thierry Martinez (ici).