Skip to Content

Monthly Archives: août 2014

Le club des 5

Par

ACEA, organisateur de l’America’s Cup vient d’officialiser l’inscription des cinq challengers en vue de la 35e édition en 2017.

 

Rien de nouveau pour les lecteurs de ce blog qui connaissent depuis des semaines les noms des cinq challengers inscrits : Team New Zealand, Artemis, Luna Rossa, BAR Racing et Team France.

 

A la lecture du communiqué, on apprend – ce dont on ne doutait pas – qu’ACEA se réserve le droit d’accueillir d’autres challengers même si la période d’inscription est close depuis le 8 août.

 

On pense évidemment à l’équipe chinoise, à laquelle tient beaucoup Larry Ellison et pour laquelle il a envoyé Russell Coutts en Chine à plusieurs reprises en début d’année.

 

Mais aussi à l’équipe russe dont le dossier était bien engagé. Mais la guerre civile en Ukraine et les relations diplomatiques tendues entre les Etats-Unis et la Russie ont pour l’instant eu raison de ce potentiel challenger qui, selon les rumeurs, aurait été financé par Gazprom.

 

Enfin, on apprend que Sir Ben Ainslie, maintenant qu’il est officiellement inscrit, va devoir trouver un sponsor principal, suite au retrait de JP Morgan, son partenaire titre depuis 2007. La banque américaine justifie ce retrait en expliquant qu’il ne lui paraît pas opportun de soutenir un projet britannique dans le cadre de la Coupe de l’America face au defender américain !

 

Effectivement, le pauvre (c’est un euphémisme !) JP Morgan s’en retournerait dans sa tombe s’il apprenait que la banque à laquelle il a donné son nom soutenait un syndicat britannique ! Lui qui fut un éminent membre du New York Yacht Club et propriétaire de Columbia qui a défendu avec succès l’aiguière d’argent en 1899 et 1901 avec le célèbre Charlie Barr à la barre… S’il veut réécrire l’histoire et faire un pied de nez à son ancien sponsor, Ben Ainslie devrait se tourner vers la marque de thé Thomas Lipton, dont les Shamrock I et Shamrock II furent battus par le Columbia de JP Morgan !

 

 

Artemis confirme et recrute

Par

Après Team New Zealand le 7 août, c’est au tour du challenger suédois Artemis de confirmer sa participation à la 35e America’s Cup, qui se disputera en 2017 à San Diego ou aux Bermudes.

 

En plus de confirmer sa participation, le challenger of record de la dernière édition annonce également avoir étoffé son équipe avec les arrivées des Champions Olympiques 2012 en Star, les Suédois Fredrik Loof et Max Salminen, ainsi qu’un nouveau coach en la personne du vétéran néo-zélandais de la Coupe, Rod Davis.

 

Financé par le milliardaire Torbjörn Törnqvist et représentant le Royal Swedish Yacht Club (KSSS), ce défi compte de nombreux Français dans ses rangs, notamment dans le design team où l’on retrouve Vincent Lauriot-Prévost, Mic Kermarec, Hervé Devaux, Nicolas Rousselon, Simon Watin et… Loïck Peyron, que le site officiel de l’équipe annonce au sein du design team mais qui continuera aussi de naviguer à bord de l’AC72 et du futur AC62, justement pour faire le lien entre le design team et l’équipage.

 

Comme pour la 34e Coupe, le skipper reste Iain Percy et le barreur numéro 1 le multiple champion australien Nathan Outerridge. Marqué par des mauvais choix architecturaux et surtout le dramatique chavirage qui a coûté la vie au regretté Andrew Simpson, Artemis n’avait pu exprimer son potentiel lors de la dernière America’s Cup à San Francisco. Sûr que cette fois-ci, les Suédois reviennent avec des ambitions largement revues à la hausse.

 

Les autres challengers potentiels, Luna Rossa, Ben Ainslie Racing et Team France pourraient également confirmer leur participation dans les prochaines semaines. Certainement avant le 9 septembre puisqu’une conférence de presse des organisateurs de l’America’s Cup est prévue à Londres ce jour-là pour dévoiler la liste des participants…

 

 

Gavignet sur un nuage

Par

3 jours de course, une grande boucle autour des îles britanniques et pas un seul virement de bord ! Que du portant et quelques empannages tout au long de ce grand tour aux conditions météo néanmoins musclées…

 

C’est ce que vient de vivre l’équipage d’ Oman Sail, le MOD 70 skippé par Sidney Gavignet. Cerise sur le gâteau, les six équipiers, dont trois Omanais, se sont offerts en plus le record du parcours en battant de 16 minutes le chrono précédent de Loïck Peyron sur Banque Populaire V, un trimaran quasiment deux fois plus grand.

 

Dans deux mois et demi, Sidney retrouvera justement l’ex-Banque Pop V (aujourd’hui Spindrift 2 mené par Yann Guichard), au départ de la Route du Rhum. Et cette fois-ci, les deux trimarans s’élanceront ensemble vers la Guadeloupe. Sidney pourrait-il rééditer son exploit ? Cela paraît beaucoup moins sûr. Mais les courses à la voile ont cette part de magie qu’elles resteront toujours imprévisibles…

 

 

© photo : Mark Lloyd / Oman Sail