Skip to Content

Monthly Archives: septembre 2014

Et de six !

Par

Ils seront six nouveaux 60 pieds IMOCA mis à l’eau l’année prochaine en vue de la Transat Jacques Vabre 2015 et surtout du Vendée Globe 2016-17. Six nouveaux monocoques qui répondront à la nouvelle jauge IMOCA et qui sont tous dessinés par… VPLP/Verdier !

 

A défaut d’une monotypie stricte réclamée par près de la moitié de la classe IMOCA, c’est finalement une simili-monotypie que s’imposent d’eux-mêmes les coureurs avec ces six voiliers qui devraient beaucoup se ressembler.

 

Il est toujours étonnant de voir les effets de mode se succéder. Après le cabinet Finot-Conq qui a trusté les victoires pendant une quinzaine d’années – mais avec la concurrence d’autres grands cabinets d’architectes à ce moment-là – les coureurs se sont jetés sur le cabinet Farr dans le sillage de Jean-Pierre Dick, et maintenant sur le tandem VPLP/Verdier dans le sillage de Marc Guillemot.

 

Il y aura six nouveaux bateaux mais seulement quatre moules différents puisque les quatre premiers vont par paire. Ainsi, Safran 2 skippé par Morgan Lagravière qui remplacera Marc Guillemot l’année prochaine et Banque Populaire VIII pour Armel Le Cléac’h seront des sisterships, tout comme le Gitana 16 de Sébastien Josse et le quatrième 60 pieds IMOCA construit pour Jean-Pierre Dick, Paprec-Saint Michel.

 

Les deux derniers VPLP/Verdier à s’être annoncés seront donc issus de deux nouveaux moules. Il y aura le nouvel Hugo Boss du Britannique collectionneur de 60 pieds Alex Thomson et un nouveau venu dans la classe, l’Italien Andrea Mura, qui s’apprête à disputer la Route du Rhum dans la catérogie Rhum avec un Open 50.

 

Nouveaux 60 pieds IMOCA depuis la fin du Vendée Globe 2012-13 :

Nom / skipper / nationalité / architecte / mise à l’eau

1 – Spirit of Hungary / Nandor Fa / Hongrie / Nandor Fa / 2013

2 – Banque Populaire VIII / Armel Le Cléac’h / France / VPLP-Verdier / prévue printemps 2015

3 – Safran 2 / Morgan Lagravière / France / VPLP-Verdier / prévue printemps 2015

4 – Gitana 16 / Sébastien Josse / France / VPLP-Verdier / prévue été 2015

5 – Paprec – Saint-Michel / Jean-Pierre Dick / France / VPLP-Verdier / prévue été 2015

6 – Hugo Boss / Alex Thomson / Grande-Bretagne / VPLP-Verdier / prévue été-automne 2015

7 – Vento di Sardegna / Andrea Mura / Italie / VPLP-Verdier / prévue été-automne 2015

 

Foil semaine à Marseille !

Par

Première édition réussie pour le Marseille One Design avec même un passage au 20h de TF1 la semaine dernière ! Un événement appelé à devenir dans les années futures une épreuve de référence pour les bateaux qui volent, tant la rade sud de Marseille est un stade nautique merveilleux pour accueillir ce genre d’épreuve.

 

A côté des Diam 24, les futurs trimarans du Tour de France à la Voile, les Moths à foils et les GC32 ont survolé la rade sud avec bonheur. C’est la première fois que les GC32 faisaient escale en France, pour cette étape officielle de leur circuit mondial.

 

Ces catamarans à foils représentent l’avenir de la régate accessible aux équipages amateurs de sensation. C’était le cas de Sébastien Rogues, skipper passé par la Mini Transat et le Class 40 avant d’expérimenter ces fabuleux catamarans volants.

 

En attendant la prochaine édition, et peut-être de voir débarquer d’ici là à Marseille les AC45 pour une étape des America’s Cup World Series (on se souvient encore avec émotion du premier Louis Vuitton Act en 2004), il reste aujourd’hui de cette première étape phocéenne de superbes photos, dont celles-ci de Guilain Grenier, visibles également sur son site (ici).

 

© photos : Guilain Grenier

 

 

Adieu Monsieur Carcelle

Par

Yves Carcelle est décédé à l’âge de 66 ans. Bien trop tôt pour nous quitter. Mais qui est Yves Carcelle doivent se demander certains ? Un grand patron comme on en croise plus beaucoup de nos jours…

 

Tous les passionnés de voile, et de Coupe de l’America notamment, peuvent lui dire un grand merci. P-D.G de Louis Vuitton de 1990 à 2012, c’est lui qui a porté à bout de bras la Louis Vuitton Cup pendant toutes ces années. Sans lui, LVMH, la maison mère de Vuitton, aurait certainement arrêté le financement de cette série éliminatoire des challengers depuis bien longtemps. En 2013, la 8e Louis Vuitton Cup, qui n’opposait malheureusement que trois challengers en AC72, était probablement la dernière. C’est Yves Carcelle qui en avait signé le partenariat avant de prendre sa retraite. Il était passionné lui aussi par les bateaux et possédait depuis peu un magnifique yawl en bois de 1918, Runa IV, qui a fait l’objet d’un très bel article de Dominique Lérault dans le numéro 486 d’août 2011 de Voiles et Voiliers (à retrouver ici).

 

Yves Carcelle faisait aussi partie de ces rares patrons qui savent se rendre populaire. Abordable, aimable, souriant, jamais hautain, toujours prompt à la discussion et qui savait mouiller la chemise et animer la piste de danse jusqu’au bout de la nuit lors des mémorables soirées Vuitton qui précédaient les demi-finales de la Louis Vuitton Cup. Sur une base navale, un porte-avion, dans un théâtre rénové ou dans une immense cale de radoub de sous-marin, ces soirées glamour et toujours surprenantes ont marqué tous les marins de la Coupe de l’America qui y ont participé.

 

A sa famille, ses amis, à Bruno Troublé et Christine Bélanger, toute la rédaction de Voiles et Voiliers, par l’intermédiaire de ce blog, leur présente ses plus sincères condoléances…

 

Double page d’ouverture de l’article de Voiles et Voiliers d’août 2011. © photo : Dominique Lérault / Voiles et Voiliers