Yves Carcelle est décédé à l’âge de 66 ans. Bien trop tôt pour nous quitter. Mais qui est Yves Carcelle doivent se demander certains ? Un grand patron comme on en croise plus beaucoup de nos jours…

 

Tous les passionnés de voile, et de Coupe de l’America notamment, peuvent lui dire un grand merci. P-D.G de Louis Vuitton de 1990 à 2012, c’est lui qui a porté à bout de bras la Louis Vuitton Cup pendant toutes ces années. Sans lui, LVMH, la maison mère de Vuitton, aurait certainement arrêté le financement de cette série éliminatoire des challengers depuis bien longtemps. En 2013, la 8e Louis Vuitton Cup, qui n’opposait malheureusement que trois challengers en AC72, était probablement la dernière. C’est Yves Carcelle qui en avait signé le partenariat avant de prendre sa retraite. Il était passionné lui aussi par les bateaux et possédait depuis peu un magnifique yawl en bois de 1918, Runa IV, qui a fait l’objet d’un très bel article de Dominique Lérault dans le numéro 486 d’août 2011 de Voiles et Voiliers (à retrouver ici).

 

Yves Carcelle faisait aussi partie de ces rares patrons qui savent se rendre populaire. Abordable, aimable, souriant, jamais hautain, toujours prompt à la discussion et qui savait mouiller la chemise et animer la piste de danse jusqu’au bout de la nuit lors des mémorables soirées Vuitton qui précédaient les demi-finales de la Louis Vuitton Cup. Sur une base navale, un porte-avion, dans un théâtre rénové ou dans une immense cale de radoub de sous-marin, ces soirées glamour et toujours surprenantes ont marqué tous les marins de la Coupe de l’America qui y ont participé.

 

A sa famille, ses amis, à Bruno Troublé et Christine Bélanger, toute la rédaction de Voiles et Voiliers, par l’intermédiaire de ce blog, leur présente ses plus sincères condoléances…

 

Double page d’ouverture de l’article de Voiles et Voiliers d’août 2011. © photo : Dominique Lérault / Voiles et Voiliers