Alors que l’arrivée de la 4e étape de la Volvo Ocean Race se profile pour demain samedi, pas sûr que la Nouvelle-Zélande se passionne pour cette course légendaire qui ne compte aucun bateau néo-zélandais cette année.

 

Non, les médias kiwis sont déjà suffisamment accaparés depuis plusieurs jours par l’affaire Barker ! Oui, Dean Barker, le skipper historique de Team New Zealand s’est fait débarquer cette semaine par son patron Grant Dalton. Alors, Deano balance dans la presse et annonce qu’il pourrait poursuivre son employeur devant les tribunaux. Forcément, ça fait les gros titres !

 

Pour le remplacer dans sa double fonction de skipper et barreur, Dalton a partagé les tâches entre Glenn Ashby, 38 ans, pour le rôle de skipper et le jeune et talentueux Peter Burling, 24 ans, pour le rôle de barreur.

 

Déjà membre de TNZ, Glenn Ashby s’occupait de régler l’aile de l’AC72 néo-zed à San Francisco. Huit fois Champion du Monde de Class A (lire ou relire à l’occasion son interview dans le Voiles et Voiliers n°523 de septembre dernier par Pierre-Marie Bourguinat), Champion du Monde 2007 de Tornado et médaillé d’argent en Tornado aux JO de Pékin en 2008, l’Australien est une grande figure de la voile olympique et de la Coupe de l’America.

 

Glenn Ashby, régleur de l’aile et nouveau skipper de Team New Zealand. © photo : Team New Zealand

 

De son côté, Peter Burling est la nouvelle pépite néo-zélandaise. Imaginez qu’à seulement 24 ans, il compte déjà cinq titres de Champion du Monde ! Deux en 420 (2006 et 2007), deux autres en 49ers (2013 et 2014) et un tout récent en Moths cette année… Ajoutez à cela une médaille d’argent en 49ers aux JO de Londres en 2012 et sa victoire en AC45 lors de la Youth America’s Cup en septembre 2013 sur le catamaran d’Emirates Team New Zealand et vous comprendrez pourquoi Grant Dalton mise désormais sur lui pour “enfin“ rapporter l’aiguière d’argent en Nouvelle-Zélande.

 

Peter Burling, nouveau barreur de Team New Zealand. © photo : Team New Zealand