Après quatre étapes (avec quatre vainqueurs différents), la hiérarchie prend forme sur la Volvo Ocean Race. Dongfeng Race Team et Abu Dhabi Ocean Racing (ADOR) se détachent seuls en tête avec huit points chacun (sachant qu’une victoire rapporte 1 point, la 2e place 2, etc.). Ils comptent six points d’avance sur Team Brunel et huit sur le duo Team Alvimedica et Mapfre.

 

Mais quel serait le classement provisoire si la Volvo Ocean Race se disputait encore au temps, ce qui était le cas de son ancêtre la Whitbread ?

 

L’équipe franco-chinoise de Charles Caudrelier serait seule en tête avec 5h30 d’avance sur Abu Dhabi Ocean Racing et 12h29 sur Team Brunel ! Quant aux filles de Team SCA, elles auraient 4 jours et 6 heures de retard…

Lorsqu’ils ne gagnent pas une étape (comme la 3e), Caudrelier et ses boys terminent à quelques minutes du vainqueur. 2e au Cap avec seulement 12 minutes de retard sur ADOR. 2e à Abu Dhabi 16 minutes derrière Team Brunel. Et 3e à Auckland avec un écart encore plus mince… 8 minutes de retard sur le vainqueur Mapfre, et à 4 minute du deuxième ADOR. Bref, une régularité de métronome !

 

Espérons qu’à l’arrivée à Göteborg fin juin il en soit encore ainsi et que le classement au point reflète également cette belle régularité de l’équipe franco-chinoise.