Toujours sans partenaire principal, Team France était au pied du mur. Comment trouver 1,9 million $ d’ici début mai pour payer le deuxième versement de l’inscription (900 000 $) et la caution (1 million $) ? En Février, Franck l’avait annoncé. S’ils n’ont pas de sponsor principal d’ici fin avril, ils ne paieront pas ce deuxième versement et donc renonceront à participer à la 35e édition de l’America’s Cup.

 

Mais depuis, les bonnes nouvelles s’enchaînent pour Team France !

 

D’abord, cette réduction de la taille des bateaux, et donc des budgets.

En réduisant la taille des catamarans de 62 à 48 pieds, l’organisateur ACEA  a fait un beau cadeau aux Français et aux Britanniques, les deux équipes toujours à la recherche de leur financement. Une décision prise à la majorité des challengers (Artemis, Ben Ainslie Racing et Team France) mais qui a fortement déplu aux Néo-Zélandais, et surtout aux Italiens de Luna Rossa qui ont décidé de se retirer de la compétition. Avec ce changement, Franck Cammas a estimé que le budget recherché n’était plus de 40 à 50 millions €, mais de 15 à 20 millions € seulement ! Pas pareil…

 

Deuxième bonne nouvelle révélée sur l’antenne d’Europe 1 lundi matin par Franck himself  et que vous pouvez réécouter ici sur dailymotion :

 

« Oracle Team USA a décidé de partager leurs plans et de collaborer avec Team France, a-t-il déclaré au micro de Patrick Roger. Ça nous fait gagner énormément de temps. Et cela nous donne la certitude d’avoir le meilleur bateau sur l’eau si on part ! On gagne donc du temps et une certaine crédibilité technique avec cet avantage… » Tu m’étonnes ! Un sacré coup de pouce qui peut vous faire passer du rôle de faire-valoir d’un petit challenger à celui d’un sérieux prétendant à la victoire finale…

 

Il y a trois ans, Energy Team avait déjà conclu le même type d’accord avec Team New Zealand Oracle Team USA au cas où les frères Peyron trouvent le financement nécessaire pour participer à la 34e America’s Cup en 2013 à San Francisco. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Espérons que cette fois-ci, avec toutes ces bonnes nouvelles qui s’enchaînent pour Team France, une autre bonne nouvelle s’ajoute à la liste avec l’annonce prochaine d’un partenaire titre pour que la France soit enfin de retour dans cette compétition vieille de plus de 160 ans…