© photo : Andrea Falcon

 

Amusante comparaison d’un confrère italien, Andrea Falcon, qui a réalisé ces deux photos à Douarnenez au départ de la Mini Transat. La première a été prise sur les pontons, la seconde dans le Musée Maritime de Douarnenez, à quelques centaines de mètres de la première.

 

La comparaison des étraves est étonnante entre un proto 6.50 en carbone mis à l’eau en 2014 et un voilier traditionnel en bois datant de 1965. Près de 50 ans d’écart ! Et pourtant…

 

Le proto 865 est le Flexirub de Davy Beaudart, large vainqueur de la première étape entre Douarnenez et Lanzarote avec plus de dix heures d’avance sur ses premiers poursuivants. Son bateau, dessiné par David Raison, est une évolution du fameux Magnum que David Raison avait dessiné et mené à la victoire lors de la Mini Transat 2011.

 

Il s’en est fallu de peu en 2013 que l’Italien Giancarlo Pedote ne l’emporte à son tour sur ce même bateau, devancé finalement par Benoît Marie de moins de 3  heures à l’arrivée. Autant dire que l’avenir des prototypes 6.50 passe forcément par ces “nouvelles“ formes de carènes pour tout futur candidat à la victoire. D’ailleurs, d’autres architectes ont sorti des protos aux formes plus ou moins similaires. Mais pour l’instant, c’est encore David qui a raison…