Skip to Content

Monthly Archives: décembre 2015

2016, l’année de…

Par

… d’un nouveau record sur le Trophée Jules Verne ?

 

… de très belles performances du Groupama Team France sur les Louis Vuitton America’s Cup World Series ?

 

… du retour de la Transat Anglaise sur la grande scène de la course au large ?

 

… d’un nouveau sponsor pour la Solitaire du Figaro ?

 

… d’une moisson historique de l’équipe de France aux Jeux Olympiques de Rio ?

 

… d’une première étape française spectaculaire – à Toulon ! – des Louis Vuitton America’s Cup World Series ?

 

… d’un 8e Vendée Globe record ?

 

 

Selon vous, quel événement nautique marquera cette nouvelle année 2016 ?

 

VPLP nouveau maître sur mer !

Par

Le cabinet d’architectes VPLP, créé il y a 30 ans par Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost, domine les océans avec ces multicoques depuis plus de deux décennies.

 

Avec leurs nombreux trimarans de 50 à 90 pieds, ils ont quasiment tout remporté :

- à commencer par toutes les Route du Rhum depuis 1990 avec Pierre 1er, Primagaz, Géant, Gitana 11, Groupama 3 et Banque Populaire VII.

- La Coupe de l’America en 2010 avec Oracle USA 17.

- quatre Trophées Jules Verne avec Sport-Elec, Geronimo, Groupama 3 et Banque Populaire V.

- des records en solo avec Idec 1, l’ex-Poulain (tour du monde, Atlantique Nord)

 

- d’autres records de vitesse avec L’Hydroptère.

 

Voilà pour les grandes lignes de ce palmarès non exhaustif tant la liste est longue !

 

En s’associant avec l’architecte Guillaume Verdier en 2006, le cabinet spécialiste du multicoque s’est attaqué aux monocoques en commençant par la catégorie reine en France, la classe IMOCA. Résultat ? Victoire sur le dernier Vendée Globe grâce à François Gabart et son puissant Macif. Et la victoire du prochain Vendée Globe 2016-17 ne saurait leur échapper puisqu’ils trustent tous les nouveaux monocoques 60 pieds mis à l’eau depuis la dernière édition avec six nouveaux bateaux :

- Safran 2 (Morgan Lagravière)

- Banque Populaire VIII (Armel Le Cléac’h)

- Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse)

- Hugo Boss (Alex Thomson)

- Saint-Michel – Virbac (Jean-Pierre Dick)

- l’ex-Vento di Sardegna (Andrea Mura) revendu cette année au milliardaire néerlandais Pieter Heerema (64 ans) qui a fait fortune dans l’extraction pétrolière et qui compte participer au prochain Vendée Globe en tant qu’amateur éclairé.

 

En début de semaine, à l’autre bout du monde, le cabinet VPLP (toujours avec Guillaume Verdier) a étoffé son incroyable palmarès en remportant la prestigieuse Rolex Sydney-Hobart.  Après la classe IMOCA, c’est donc celle des SuperMaxis qui découvrent notre tandem architectural français. Mis à l’eau en 2014, Comanche, un monocoque de 100 pieds, a remporté cette année la New York Yacht Club Atlantic Race, la Rolex Fastnet Racedécrocher le record de distance en monocoque sur 24 heures et s’est donc octroyé lundi la 71e édition de la légendaire Rolex Sydney-Hobart

 

Dommage que notre super tandem VPLP/Verdier n’ait pas eu l’occasion de s’attaquer à la Volvo Ocean Race avant son passage au One Design. C’est finalement la seule ligne qui semble manquer à leur immense palmarès… Chapeau !

 

Petit cadeau, voici un projet du cabinet VPLP d’un grand trimaran de luxe baptisé Komorebi prévu pour naviguer aussi efficacement à la voile qu’au moteur. © photo : VPLP design.

 

Dernière saison avant la Coupe

Par

Pour le defender américain Oracle Team USA et ses cinq challengers (Emirates Team New Zealand, Artemis Challenge, Land Rover BAR, Softbank Team Japan et Groupama Team France), l’année 2016 sera la dernière occasion de s’affronter à bord des AC45T en attendant la 35e édition de la Coupe de l’America en juin 2017 aux Bermudes sur des AC50.

 

La première épreuve se déroulera à Oman du 26 au 28 février. Les six équipes rejoindront ensuite les Etats-Unis pour deux étapes à New York (6-8 mai) et Chicago (10-12 juin). Ces trois sites n’ont encore jamais accueilli de Louis Vuitton America’s Cup World Series, contrairement à Portsmouth (22-24 juillet) déjà ville hôte d’une épreuve cette année.

 

Ces quatre étapes sont les seuls rendez-vous officialisés par l’organisateur ACEA. Mais d’autres dates pourraient s’ajouter avec éventuellement Göteborg (Suède) en août comme l’été dernier ou encore une escale au Japon ou en Asie en octobre. Enfin, une épreuve en AC45T pourrait se tenir en France en septembre… à condition de trouver les 2 millions € de budget pour l’organiser ! Le sponsor-mécène de l’étape française aura évidemment son mot à dire sur le lieu de cette épreuve. Lorient, base du défi français ? Marseille, plan d’eau des Jeux Olympiques 2024 en cas de victoire de Paris ? Ou bien Toulon, qui semble la plus active actuellement pour accueillir une telle épreuve ? A suivre…

 

En attendant la première épreuve, les Kiwis ont mis à l’eau un nouvel AC45 (loué à Luna Rossa) pour tester de nouveaux appendices et peut-être de nouvelles ailes. De son côté, Franck Cammas entamera sa rééducation suite à son accident en janvier. Il paraît peu probable qu’il puisse prendre la barre du catamaran français pour la première épreuve à Oman fin février. Qui le remplacera à la barre ? Le Néo-Zélandais Adam Minoprio, actuel second barreur de l’équipe ? Rien n’est décidé pour l’instant…

 MAJ 22/12 : Confirmation ce mardi 22 décembre via un communiqué officiel qu’une étape des Louis Vuitton America’s Cup World Series aura bien lieu en France, à Toulon, les 10 et 11 septembre 2016…. A vos agendas pour ne surtout pas rater une telle occasion de voir ces bateaux voler de près !