Skip to Content

Monthly Archives: avril 2016

Grandes premières pour la Coupe

Par

New York, 1901. Charlie Barr, mythique barreur de la Coupe de l’America réalise le premier doublé de l’histoire avec le même bateau, Columbia, qu’en 1899. Un plan Herreshoff avec lequel il humilie une nouvelle fois Sir Thomas Lipton et lui inflige à nouveau un cinglant 3-0 à son nouveau Shamrock II, le même score que contre Shamrock I deux ans plus tôt.

 

115 ans plus tard, la Coupe de l’America est de retour à New York la semaine prochaine pour les Louis Vuitton America’s Cup World Series. Une grande première qui en appelle d’autres.

 

Un mois plus tard, pour la première fois dans la longue histoire de l’aiguière d’argent, des épreuves, même préparatoires, se disputeront sur un lac ! Le lac Michigan lorsque les LVACWS et les six équipes se rendront à Chicago du 10 au 12 juin.

 

Et pour l’occasion, ACEA, l’organisateur de la Coupe de l’America, a prévu encore d’innover avec cette grande plateforme d’une trentaine de mètres à laquelle les bateaux pourront s’amarrer pour faire la fête sur l’eau. Dessus, on y trouvera un DJ, de grands écrans LED et tout ce qu’il faut pour faire la fête tout en regardant les régates des AC45.

 

 

© photo : D.R.

 

La Reine du suspense !

Par

4 minutes et 4 secondes d’écart après 22 jours de mer… Une paille à l’échelle de l’Atlantique !  Frustrant pour les deuxièmes… Jubilatoire pour les vainqueurs !

 

Depuis sa création en 1992, la Transat AG2R La Mondiale sait concocter quelques arrivées d’anthologie avec larmes et cris de joie mélangés tant les arrivées sont serrées.

 

Mais le record du plus petit écart n’a pas été battu cette année. Il reste la propriété de Jean Le Cam et Roland Jourdain qui, en 1994, avaient devancé les deux cousins Bertrand de Broc et Marc Guillemot de seulement 63 secondes ! Mieux que les 98 secondes de la première Route du Rhum

 

Cette année, les glorieux vainqueurs sont Thierry Chabagny et Erwan Tabarly (Gedimat). A voir cette photo ci-dessous d’ Alexis Courcoux juste avant l’arrivée, on comprend encore mieux le faible écart en distance qui les séparent du tandem Nicolas Lunven / Gildas Mahé (Generali). Quelques centaines de mètres d’écart après une traversée de l’Atlantique de plus de 6000 km !

 

© photo : Alexis Courcoux / Pen Duick OC Sport

 

Skipper officiel du Figaro Gedimat, Thierry Chabagny est enfin récompensé de sa ténacité dans le circuit Figaro. Détenteur du Trophée Jules Verne sur Banque Populaire V avec Loïck Peyron, il courait après une première grande victoire en Figaro depuis maintenant 15 ans…

 

Pour Erwan Tabarly, la maturation a aussi été tardive avant sa première grande victoire en 2013 sur la Transat Bretagne Martinique. Quasiment le même parcours, sur le même bateau, mais en solitaire…

 

Plutôt du genre discret, les deux amis ont laissé éclater leur joie à l’arrivée. Après un joli coup de com’ les premiers jours grâce aux images filmées au large par leur petit drone, ils réalisent cette fois-ci un grand coup avec cette victoire en double dont ils se souviendront toute leur vie. De bon augure à deux mois de la Solitaire Bompard – Le Figaro

 

 

Un Tour bien serré ?

Par

Après les deux premiers rendez-vous de la saison au Spi Ouest France fin mars et au Grand Prix Atlantique début avril, la hiérarchie commence à se dessiner du côté des Diam 24.

 

En l’absence du podium 2015, constitué pour mémoire de Spindrift, Groupama et Combiwest, le jeu reste néanmoins ouvert cette année pour le Tour de France à la Voile 2016.

 

Quatrièmes du Tour l’an passé, les jeunes de Vannes Agglo – Golfe du Morbihan reviennent avec encore plus d’ambition. Quentin Delapierre et Mathieu Salomon font désormais partie des pros avec un nouveau sponsor, Lorina – Golfe du Morbihan. Vainqueurs d’une des cinq manches du Spi Ouest, ils terminent deuxièmes juste derrière Grandeur Nature Vérandas qu’ils avaient devancé d’une place l’été dernier à la fin du Tour.

 

Peut-on s’attendre à un duel au soleil entre les Bretons et les Méditerranéens menés par la famille Mourniac ?

 

Ce serait sans compter sur un nouveau concurrent sérieux en la personne de Nicolas Troussel, sur Crédit Mutuel de Bretagne. Troisième à La Trinité, puis deuxième à Pornichet, le double vainqueur de la Solitaire du Figaro apprend vite. Troussel ne jouera pas les faire-valoir au mois de juillet…

 

En recrutant Pierre Pennec, barreur de Groupama en 2015, le nouvel équipage de Teva Plichart, Trésors de Tahiti, ne cache pas ses ambitions. Et que dire de la belle victoire à Pornichet du Team France Jeunes skippé par Robin Follin, Champion du Monde de SB20 en 2015 ? Bref, ces cinq équipages vont s’en donner à cœur joie entre Dunkerque et Nice, sans oublier les surprises inévitables que réserve une telle épreuve, mélange de sprints sur l’eau et de marathons à terre entre les étapes.