Après les deux premiers rendez-vous de la saison au Spi Ouest France fin mars et au Grand Prix Atlantique début avril, la hiérarchie commence à se dessiner du côté des Diam 24.

 

En l’absence du podium 2015, constitué pour mémoire de Spindrift, Groupama et Combiwest, le jeu reste néanmoins ouvert cette année pour le Tour de France à la Voile 2016.

 

Quatrièmes du Tour l’an passé, les jeunes de Vannes Agglo – Golfe du Morbihan reviennent avec encore plus d’ambition. Quentin Delapierre et Mathieu Salomon font désormais partie des pros avec un nouveau sponsor, Lorina – Golfe du Morbihan. Vainqueurs d’une des cinq manches du Spi Ouest, ils terminent deuxièmes juste derrière Grandeur Nature Vérandas qu’ils avaient devancé d’une place l’été dernier à la fin du Tour.

 

Peut-on s’attendre à un duel au soleil entre les Bretons et les Méditerranéens menés par la famille Mourniac ?

 

Ce serait sans compter sur un nouveau concurrent sérieux en la personne de Nicolas Troussel, sur Crédit Mutuel de Bretagne. Troisième à La Trinité, puis deuxième à Pornichet, le double vainqueur de la Solitaire du Figaro apprend vite. Troussel ne jouera pas les faire-valoir au mois de juillet…

 

En recrutant Pierre Pennec, barreur de Groupama en 2015, le nouvel équipage de Teva Plichart, Trésors de Tahiti, ne cache pas ses ambitions. Et que dire de la belle victoire à Pornichet du Team France Jeunes skippé par Robin Follin, Champion du Monde de SB20 en 2015 ? Bref, ces cinq équipages vont s’en donner à cœur joie entre Dunkerque et Nice, sans oublier les surprises inévitables que réserve une telle épreuve, mélange de sprints sur l’eau et de marathons à terre entre les étapes.