4 minutes et 4 secondes d’écart après 22 jours de mer… Une paille à l’échelle de l’Atlantique !  Frustrant pour les deuxièmes… Jubilatoire pour les vainqueurs !

 

Depuis sa création en 1992, la Transat AG2R La Mondiale sait concocter quelques arrivées d’anthologie avec larmes et cris de joie mélangés tant les arrivées sont serrées.

 

Mais le record du plus petit écart n’a pas été battu cette année. Il reste la propriété de Jean Le Cam et Roland Jourdain qui, en 1994, avaient devancé les deux cousins Bertrand de Broc et Marc Guillemot de seulement 63 secondes ! Mieux que les 98 secondes de la première Route du Rhum

 

Cette année, les glorieux vainqueurs sont Thierry Chabagny et Erwan Tabarly (Gedimat). A voir cette photo ci-dessous d’ Alexis Courcoux juste avant l’arrivée, on comprend encore mieux le faible écart en distance qui les séparent du tandem Nicolas Lunven / Gildas Mahé (Generali). Quelques centaines de mètres d’écart après une traversée de l’Atlantique de plus de 6000 km !

 

© photo : Alexis Courcoux / Pen Duick OC Sport

 

Skipper officiel du Figaro Gedimat, Thierry Chabagny est enfin récompensé de sa ténacité dans le circuit Figaro. Détenteur du Trophée Jules Verne sur Banque Populaire V avec Loïck Peyron, il courait après une première grande victoire en Figaro depuis maintenant 15 ans…

 

Pour Erwan Tabarly, la maturation a aussi été tardive avant sa première grande victoire en 2013 sur la Transat Bretagne Martinique. Quasiment le même parcours, sur le même bateau, mais en solitaire…

 

Plutôt du genre discret, les deux amis ont laissé éclater leur joie à l’arrivée. Après un joli coup de com’ les premiers jours grâce aux images filmées au large par leur petit drone, ils réalisent cette fois-ci un grand coup avec cette victoire en double dont ils se souviendront toute leur vie. De bon augure à deux mois de la Solitaire Bompard – Le Figaro