Dans la nuit de mardi à mercredi, François Gabart va remporter la Transat Bakerly à New York et ajouter son nom à la prestigieuse liste des vainqueurs de cette transat anglaise aux côtés de Loïck Peyron, Eric Tabarly, Michel Desjoyeaux, Philippe Poupon, Francis Joyon, Yvon Fauconnier ou encore Alain Colas.

 

Mais le plus impressionnant, c’est que le skipper de Macif vient de réaliser une première historique en course au large avec un grand chelem inédit : quatre grandes victoires en quatre ans ! Vendée Globe 2013, Route du Rhum 2014, Transat Jacques Vabre 2015 et maintenant Transat Bakerly 2016… Et en plus sur des supports aussi différents qu’un monocoque IMOCA et un trimaran Ultime, preuve – s’il était nécessaire – de sa polyvalence.

 

Si sa domination sans partage de la course au large actuelle paraît facile, il suffit de voir sa dernière vidéo pour comprendre que le garçon ne se ménage pas. Et d’écouter sa dernière vacation radio quelques heures avant son arrivée où il avoue ne jamais avoir vécu une course aussi difficile ! Pourtant, les autres n’étaient pas des croisières pépères…

 

Bref, François Gabart est véritablement impressionnant, et à ce train-là, on va vite manquer de superlatif pour le qualifier. Chapeau l’artiste, et bravo à toute son équipe qui travaille dans l’ombre à terre pour que le boss brille en mer.

 

La fatigue sur le visage en dit long sur l’engagement du marin… © photo: François Gabart / Macif