Parmi les résultats sportifs du week-end dans le monde de la voile, il faut retenir :

 

- la victoire d’Alinghi en GC32 lors de l’Acte 6 à Madère des Extreme Sailing Series devant six adversaires.

 

- La victoire de Norauto en GC32 lors de la 4e épreuve à Sotogrande (ESP) du GC32 Racing Tour 2016 devant six adversaires.

 

Deux victoires en GC32 sur deux circuits différents avec sept bateaux engagés sur chacun des circuits ce week-end… Quelle victoire est la plus importante ? Réponse : aucune.

 

Voilà qui va encore clarifier la vision de la voile pour les non-initiés !

 

Pour expliquer la complexité du nombre d’épreuves dans notre sport préféré, j’ai souvent comparé la voile aux sports automobiles où l’on retrouve le même genre de multitudes d’épreuves : Formule 1, rallye, endurance, rallye-raid, tourism trophy, etc.

 

Mais au moins, dans le sport auto, il existe une certaine hiérarchie !

 

En voile, il manque clairement une autorité internationale digne de ce nom pour régir la multitude de classes, d’épreuves, d’organisateurs, et d’acteurs différents que compte la voile professionnelle…